Cosumar : Alpha Mena change sa recommandation ‘d’acheter’ à ‘accumuler’

| Le 24/6/2021 à 11:52

Malgré un marché local saturé, Cosumar peut encore compter sur ses bonnes performances à l’export. Pour Alpha Mena, si le marché local ne fera que se réduire, le groupe peut compter sur son principal relai de croissance à l’étranger, la nouvelle raffinerie de Durrah.

Dans une note publiée le 22 juin, la société de recherche a revu ses prévision concernant Cosumar. Autrefois recommandée à l’achat, la société de recherche recommande désormais le titre à l’accumulation et anticipe une hausse de 11,3% du cours à 307 dirhams contre 276 dirhams à l’ouverture de la séance du 24 juin.

Alpha Mena rappelle que le cours de Cosumar surperforme le MASI depuis le début de l’année, affichant +32,8% contre une progression de 11,3% pour l’indice casablancais. En effet, elle note que « l’annonce de la mise en production de la raffinerie saoudienne de Durrah a été bien accueillie par le marché ». Selon la société de recherche, le groupe continuera d’attirer les investisseurs en 2021 notamment grâce aux opportunités de renforcer leurs exportations et en maintenant un rendement intéressant.

L’exportation demeure un levier solide

En 2020, le groupe a pu capitaliser sur les bonnes performances à l’export pour compenser la diminution des ventes sur le marché local. Le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 5,1% à 8,63 milliards de dirhams sur l’année. « Les exportations ont profité à la fois des volumes de ventes plus élevés et d’un effet de marge de raffinage positif. Rappelons que les principaux marchés d’exportation de Cosumar sont les pays du bassin méditerranéen, de l’Afrique et de la zone MENA » rappelle la société de recherche.

In fine, sur l’an dernier, le résultat du groupe a baissé de 12,3% à 810 millions de dirhams. Mais cette baisse est largement imputable au don de 100 millions de dirhams au fonds Covid-19. « Ajusté de cette charge exceptionnelle, le RNPG s’établit à 896 millions de dirhams, en baisse de 3,4% par rapport à l’année dernière » précise Alpha Mena.

 

Graph COSUMAR

 

Néanmoins, sur le premier trimestre de cette année, les conditions internationales se sont dégradées avec une baisse de 15,8% des ventes à l’export. Mais sur le reste de l’année, la nouvelle raffinerie de Durrah pourrait donner un nouvel élan au groupe.

Durrah, le nouveau relai de croissance du groupe

Le marché local du groupe est quasiment saturé. La société de recherche rappelle que la consommation de sucre par habitant est extrêmement élevée avec 32 kilos par habitant et par an. Elle ajoute : « Along terme, il y a une forte probabilité que le fonds de subvention soit finalement aboli et remplacé par un système de subvention ciblé ne bénéficiant qu'aux ménages disposant d'un revenu disponible modeste ». A terme, un impact négatif sur les ventes au Maroc sera attendu.

Désormais, les relais de croissance se situent à l’étranger, notamment à travers la raffinerie de Durrah en Arabie Saoudite. Une opportunité pour le groupe de satisfaire une partie de la demande sur le marché saoudien et dans le reste de la région MENA à travers les exportations. « La raffinerie est dotée d’une capacité de production annuelle de 840 KT, dont la moitié servira à combler le déficit structurel en Arabie Saoudite, et le reliquat sera exporté dans la région MENA » explique Alpha Mena.

La société de recherche indique avoir intégré dans ses calculs la part de Cosumar dans cette nouvelle raffinerie. « Nous avons valorisé la nouvelle filiale à 4,5x P/B » précise-t-elle.

 

>>> Lire aussi : Cosumar : CFG Bank change sa recommandation de "conserver" à "acheter"

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 29/2/2024 à 12:47

    Virement instantané : 21 milliards de DH émis et 31.000 virements par jour en 2023

    Entre le 1er juin et jusqu’au 31 décembre 2023, 31.000 virements instantanés en moyenne ont été effectués chaque jour. Sur cette même période, un total de près de 21 milliards de dirhams a été émis. Détails.
  • | Le 29/2/2024 à 10:05

    Cosumar : chiffre d’affaires consolidé quasi-stable en 2023

    Le chiffre d’affaires demeure stable par rapport à 2022 du fait d’une baisse des volumes de ventes disponibles à l’export et d’une légère hausse des ventes sur le marché local. La production de sucre blanc a baissé de 30% du fait de la campagne agricole compliquée.
  • | Le 29/2/2024 à 9:51

    SNEP : baisse de 28% des revenus en 2023

    Le groupe a notamment subi un impact sur ses revenus du fait de la baisse des prix de vente du PVC et des arrêts de production nécessaires à la réalisation des essais de démarrage des nouvelles unités.
  • | Le 29/2/2024 à 9:29

    LafargeHolcim Maroc : le chiffre d’affaires progresse de près de 3% en 2023

    Le groupe a pu assurer une petite croissance de son chiffre d’affaires dans un contexte annuel compliqué grâce à une hausse des ventes de ciment et des exportations de clinker.
  • | Le 29/2/2024 à 9:16

    Auto Hall : chiffre d’affaires stable en 2023

    Le groupe a pu bénéficier d’une reprise notable des ventes durant le T4-23. Concernant les résultats en 2023, ils font ressortir une amélioration par rapport aux niveaux enregistrés à fin juin 2023. Mais dans un contexte économique difficile, ils restent en recul par rapport à l’année précédente.
  • | Le 28/2/2024 à 16:18

    Akdital : hausse de 85% des revenus en 2023

    L'accroissement du périmètre a permis une forte croissance des revenus du groupe. Les investissements ont progressé de 31% par rapport à 2022, à plus d'un milliard de dirhams, notamment pour l'acquisition d'équipements et la construction des 5 nouvelles cliniques ouvertes en 2023.