L’admission de Brahim Ghali dans un hôpital en Espagne, une décision prise « au plus haut niveau » (El Païs)

Des sources diplomatiques citées par le journal espagnol El Païs évoquent les circonstances dans lesquelles a été décidée l'admission du chef du polisario dans un hôpital en Espagne.

L’admission de Brahim Ghali dans un hôpital en Espagne, une décision prise « au plus haut niveau » (El Païs)

Le 11 mai 2021 à 11h11

Modifié 11 mai 2021 à 11h42

Des sources diplomatiques citées par le journal espagnol El Païs évoquent les circonstances dans lesquelles a été décidée l'admission du chef du polisario dans un hôpital en Espagne.

C’est début avril que le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a adressé une demande d’aide à l’Espagne pour l’hospitalisation du chef du polisario Brahim Ghali, « atteint de la covid et en danger de mort », rapporte El Païs. Boukaddoum a « imploré » l’Espagne, selon le journal. Il venait d’effectuer, le 29 mars, une visite à Madrid.

La demande a été analysée au « plus haut niveau » et, malgré les réticences du ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, elle a reçu le feu vert « pour des raisons strictement humanitaires« , selon des sources diplomatiques citées par le journal espagnol, qui souligne également le « caractère stratégique des relations avec l’Algérie, premier fournisseur de gaz sur le marché intérieur ».

Certaines sources indiquent que la demande avait déjà été rejetée par l’Allemagne, rappelle le journal. D’autres suggèrent que l’Algérie ne voulait pas abuser de la générosité de Berlin, le président algérien Abdelmadjid Tebboune ayant passé trois mois dans un hôpital allemand à se remettre du coronavirus.

Dans un communiqué publié le 8 mai, le ministère marocain des Affaires étrangères a souligné que la relation entre les deux pays était gravement impactée par l’admission de Brahim Ghali, dans un hôpital espagnol sous un nom d’emprunt. Le Maroc a fait endosser à l’Espagne les conséquences de cet acte « grave ».

El Pais précise que Ghali est arrivé dans un avion médicalisé de la présidence algérienne, porteur d’un passeport diplomatique. Un passeport algérien s’entend.

Cet article apparaît comme une réponse, ou une réplique, du ministère espagnol des Affaires étrangères au dernier communiqué marocain, annonçant que le Maroc prenait acte de la décision espagnole et promettant que toutes les conséquences en seraient tirées.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata : Communiqué post-Assemblée Générale Ordinaire, exercice 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.