Vaccin AstraZeneca : Le Maroc renforce les mesures de sécurité

Le ministère de la Santé a donné ses instructions pour renforcer les mesures de sécurité dans le cadre de l'utilisation du vaccin AstraZeneca. Les voici. 

Vaccin AstraZeneca : Le Maroc renforce les mesures de sécurité

Le 8 avril 2021 à 10h19

Modifié 11 avril 2021 à 2h51

Le ministère de la Santé a donné ses instructions pour renforcer les mesures de sécurité dans le cadre de l'utilisation du vaccin AstraZeneca. Les voici. 

Les autorités sanitaires ont décidé, le 6 avril 2021, d’augmenter le niveau de vigilance dans la surveillance et la sécurité des vaccins anti-covid 19 à travers un ensemble de mesures :

– Renforcer l’interrogatoire et mesurer systématiquement la tension artérielle avant la vaccination chez les personnes à risque (HTA, Cardiopathies)

– Rappeler aux malades sous anticoagulants de ne pas interrompre leur traitement avant la vaccination. Le vaccin doit être administré avec prudence par une seringue fine puis, une pression ferme doit être appliquée sur le site d’injection (sans frottement) pendant au moins deux minutes. 

– Assurer l’injection du vaccin en intramusculaire au niveau du muscle deltoïde, en évitant que l’aiguille ne touche les petits vaisseaux sanguins.

– Assurer une prise en charge des cas de troubles de la coagulation et des événements thromboemboliques rapportés en post-vaccination anti-covid 19.

– Continuer la surveillance, l’investigation et l’évaluation de tous les cas de troubles de la coagulation et des événements thromboemboliques post-vaccinaux.

– Renforcer les notifications et le télésuivi des événements indésirables post-vaccinaux par les professionnels de santé.

– Renforcer la déclaration des effets indésirables observés par la population en les signalant via la plateforme Yakadaliqah.

– Partager les données sur la pharmacovigilance des vaccins anti-Covid-19 avec la population d’une manière périodique. 

Le ministère rappelle dans son courrier que la commission nationale consultative de Pharmacovigilance avait conclu, le 17 mars dernier, que le rapport bénéfice-risque du vaccin AstraZeneca est favorable.

C’est ce que pense aussi l’OMS qui vient de réitérer, mardi 6 avril, son soutien à l’utilisation du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca, soulignant que les avantages du vaccin continuent de l’emporter largement sur ses risques.

Après avoir suspendu l’utilisation de ce vaccin, 15 pays européens ont repris son administration à la population après un avis favorable de l’Agence européenne du médicament.

Même si un responsable de l’agence a confirmé, mardi 6 avril, le lien entre le vaccin anti-Covid du laboratoire AstraZeneca et les thromboses, le régulateur européen a estimé, le lendemain, que la formation de caillots sanguins devrait être répertoriée comme effet secondaire « très rare ».

Cela dit, la prudence doit rester de mise. Le Royaume-Uni, par exemple, recommande de proposer une alternative à AstraZeneca pour les moins de 30 ans, après avoir enregistré 19 morts sur 79 signalements de caillots sanguins.

A lire aussi


Enfants « illégitimes » : Les militantes féministes fustigent la décision de la cour de Cassation

Trois militantes féministes et un sociologue réagissent à la décision de la cour de Cassation, qui a estimé qu’un enfant « illégitime » n’est aucunement lié au père biologique, ni par la filiation parentale, ni par la filiation paternelle. Ils dénoncent une décision qui protège les intérêts et les privilèges des hommes, au détriment de ceux des femmes et des enfants.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué post AG 30 juin 2020 – LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.