Rentabilité, cours boursier... La SMI ne connait pas la crise

M. Ett. | Le 18/9/2020 à 15:50

Le résultat net de SMI a bondi de plus de 33% au premier semestre 2020, profitant du bon comportement du cours de l’Argent à l’international. En Bourse, le titre dégage la meilleure performance de la cote. Et la valeur a encore du potentiel en bourse. 

La Société Métallurgique d'Imiter (SMI), filiale de Managem qui produit exclusivement l’Argent métal, a publié des résultats semestriels en forte hausse ce vendredi 18 septembre. La société se démarque dans un contexte marqué par la dégradation des activités de la plupart des sociétés cotées à la Bourse de Casablanca.

Malgré une production en baisse de 12% en raison du recul de la cadence causée par le confinement et les mesures sanitaires mises en place, SMI a pu tirer son épingle du jeu en profitant de l’appréciation du cours de l’Argent de 16% au premier semestre.

La société a ainsi vu son chiffre d’affaires augmenté de 4% au premier semestre 2020, à 440 millions de DH contre 424 millions de DH l’an dernier.

Suite à la hausse du chiffre d’affaires, l’excédent brut d’exploitation s’est apprécié de 8% pour se situer à 210 millions de DH. La marge opérationnelle s’est donc améliorée de 2 points à 48%.

Le résultat financier a augmenté de 8 millions de DH en passant de -9 millions de DH à -1 million de DH.

Ainsi, le résultat net de la société ressort en hausse de 33% à 61 millions de DH contre 45 millions de DH l’an dernier. 

« SMI est la valeur de l’année »

Suite à la publication de ses résultats, le titre SMI a bondi de 3,96% à 2.335 DH à la clôture de la séance de ce vendredi, après l’échange d’un volume de 1.531 titres pour un total de 3,57 millions de DH.

Depuis le début de l’année en cours, la valeur a gagné 48,92%, soit la plus forte hausse de cours de la cote casablancaise

Evolution du cours de SMI

Graph SMI P

Commentant les résultats de la société, Fouad Berrada, Equity sales trader à Sogécapital Bourse, souligne que « les résultats semestriels de SMI sont meilleurs que ce qui était attendu par le marché. Ils confirment ainsi la forte hausse du cours du titre en bourse ».

Qu’en-est-il de ses perspectives d’évolution ? « La société a connu une baisse de production durant le premier semestre. Cette baisse pourrait se poursuivre durant le deuxième semestre à cause de la pandémie du Covid-19. Toutefois, l’effet cours va être beaucoup plus important que l’effet volume. Cela s’explique par le fait que le cours de l’Argent a beaucoup pris à partir du mois juillet. Si le cours de l’Argent se stabilise autour du niveau actuel qui est de 27 $/Oz ou le dépasse, les résultats du deuxième semestre de SMI seront bien meilleurs que ceux enregistrés au premier semestre », affirme notre interlocuteur.

Et de coninuer : « Il faut savoir que l’Argent est parmi les actifs les plus performants cette année au niveau mondial. Il a rattrapé son retard par rapport à l’Or et il est même en train de le surperformer. Cette tendance devrait s’amplifier. La conjoncture internationale est favorable pour que l’Or et l’Argent continuent leur montée, vu qu’il y a une baisse des taux d’intérêt à l’échelle mondiale et un affaiblissement du dollar depuis quelque temps. Ce sont autant d’éléments qui plaident pour le maintien de la hausse de ces deux métaux ». 

« SMI reste la valeur de l’année malgré le fait qu’elle est peu liquide. Son cours peut rapidement baisser comme il peut rapidement augmenter. Mais, tant que le cours de l’Argent continue de s’apprécier, le titre va encore prendre de la valeur », conclut-il.

Selon un article de Investing.com, le cours de l’Argent pourrait se diriger vers un nouveau record et ce, même après le rallye explosif de mars à août 2020. « La faiblesse des taux d’intérêt réduit le coût de détention de positions longues sur l’argent et tous les actifs corporels. Dans le même temps, ils ont fait baisser la valeur du dollar américain et de toutes les monnaies fiduciaires », peut-on lire sur l'article.

D’après la même source, l’argent pourrait dépasser largement le niveau de 50 $/Oz au cours des prochains mois et des prochaines années

Sur le même registre, une analyste chez une banque de la place trouve que « la progression à deux chiffres de ses résultats montre que SMI est une très bonne valeur. Son cours affiche une belle progression depuis le début de l’année. Et il devrait continuer de s’apprécier parce que les résultats sont au rendez-vous ».

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 23/5/2024 à 14:57

    Bourse. En 2023, les étrangers et les MRE détiennent 168 MMDH d'encours

    En 2023, alors que le montant des investissements des étrangers en valeur a progressé de 8% par rapport à 2022, la part que les étrangers détenaient dans la cote a légèrement reculé du fait de la hausse de la capitalisation boursière globale. La grande majorité des investissements étrangers sont stratégiques. Les investissements étrangers sont représentés à quasi parts égales par le Moyen-Orient et l'Europe.
  • | Le 23/5/2024 à 9:16

    Managem : baisse de 13% du chiffre d’affaires à fin mars

    La baisse des revenus provient notamment de la suspension temporaire des opérations polymétalliques sur le site de Guemassa et de la baisse de la production de cobalt en provenance de la mine de Bou-Azzer dans le but de préserver les ressources. Cela a été partiellement compensé par la hausse des cours du cuivre et des métaux précieux.
  • | Le 22/5/2024 à 18:03

    Tiers de confiance. L'AMDIE va s'appuyer sur les experts-comptables pour débourser les primes à l'investissement

    Lors des 8e Assises de l'Ordre des experts-comptables tenues ce 22 mai, l'AMDIE a signé une convention avec l'OEC pour les désigner comme tiers de confiance dans les process de déboursement des primes à l'investissement. Explications de Ali Seddiki, directeur général de l'AMDIE.
  • | Le 22/5/2024 à 13:31

    Virement instantané : un volume de 15,2 MMDH d'opérations traitées à fin avril

    L'adoption du virement instantané s'accélère en 2024, près d'un an après son lancement le 1er juin 2023. Depuis sa mise en service jusqu'à fin avril 2024, plus de 10 millions d'opérations ont été effectuées pour un volume global de plus de 36 MMDH. Le nombre d'opérations traitées par jour en moyenne a progressé de 45% en 2024, à 45.000 par rapport à la moyenne en 2023.
  • | Le 22/5/2024 à 9:26

    BCP : hausse de 78% du RNPG au premier trimestre

    Le groupe affiche une amélioration de 25,5% de son PNB à fin mars 2024, poussé par les activités bancaires et le rebond des activités de marché. Le coût du risque progresse de 48% à 1,3 MMDH.
  • | Le 17/5/2024 à 15:08

    CFG Bank : indicateurs en forte hausse à fin mars, RNPG 2024 attendu en hausse de 40% à 50%

    Le groupe affiche une forte hausse de ses indicateurs à tous les niveaux à fin mars. Le PNB progresse de 44%. Le RBE progresse à un rythme plus soutenu, du fait d'une bonne maîtrise des charges qui croissent moins vite que le PNB. Le RNPG 2024 du groupe devrait progresser entre 40% et 50%.