Mena: 5 éléments à considérer pour l’amélioration de l’enseignement du numérique (BM)

Dans une étude publiée mardi 25 août, la Banque mondiale établit cinq éléments à prendre en considération pour améliorer les programmes d’enseignement du numérique dans la région Mena.

Mena: 5 éléments à considérer pour l’amélioration de l’enseignement du numérique (BM)

Le 31 août 2020 à 11h39

Modifié 11 avril 2021 à 2h47

Dans une étude publiée mardi 25 août, la Banque mondiale établit cinq éléments à prendre en considération pour améliorer les programmes d’enseignement du numérique dans la région Mena.

Les experts de la Banque mondiale expliquent que l’informatique en général et la programmation en particulier transforment d’ores déjà l’acquisition de connaissances dans le monde arabophone. Cependant, il existe toujours de considérables disparités d’un pays à l’autre. Dans la plupart des cas, l’acquisition ou le perfectionnement de compétences numériques relève d’actions ponctuelles et non de programmes d’envergure nationale.

Par ailleurs, la pandémie de Covid-19 accentuant le besoin en compétences numériques, l’enseignement et la formation en la matière doivent devenir encore plus accessibles, pertinents, inclusifs et réactifs au contexte. 

Ainsi, cinq éléments sont à prendre en compte lors de l’élaboration d’actions de formation dans la région Mena:

– Les réformes doivent préparer les jeunes aux emplois de demain et couvrir tous les niveaux d’enseignement: Afin que les élèves réussissent sur les marchés de l’emploi numérique, à la fin de leurs études, les compétences digitales doivent faire partie intégrante des apprentissages, au même titre que les compétences fondamentales, langagières et non cognitives. Ainsi, les universités peuvent mettre en place des cours en ligne ouverts à tous (MOOC), et en généraliser l’utilisation. Les Etats investissent dans l’acquisition de connaissances numériques par modules et dans la formation aux technologies de l’information et de la communication (TIC).

– Les réformes d’ensemble doivent porter en priorité sur les mesures réglementaires et les programmes: Les pouvoirs publics doivent agir notamment par l’adoption de stratégies au niveau national, la création de conseils par secteur d’activité, l’institution de nouvelles normes, la réforme ou la mise à jour des programmes, ainsi que l’habilitation et la certification d’activités ou de compétences numériques.

Les mesures à adopter consistent aussi à intégrer le numérique dans les activités extra-scolaires comme scolaires, et ce, de la maternelle à la fin du secondaire. Cette intégration peut aussi s’inscrire dans le cadre de stages intensifs en partenariat public-privé, de formations pour les enseignants et de fonds de formation compétitifs.

– Ecosystèmes et contenus requièrent une vision et un engagement de la part des pouvoirs publics: De nombreux Etats de la région, sinon tous, ont adopté des mesures d’intégration des TIC dans l’éducation, et la plupart des pays arabes ont créé des organismes chargés de veiller à leur application. 

– La capacité d’un système éducatif à offrir un avenir numérique dépend de la préparation de ses enseignants: Selon la même source, les enseignants de la région manquent d’incitations à intégrer les TIC dans leurs cours et de temps pour ce faire.

– Pour apporter des compétences numériques aux élèves, il faut une infrastructure informatique: Une étude McKinsey sur les facteurs de réussite des élèves dans la région Mena montre que deux pays du Golfe disposent de salles de classes aussi bien équipées en matériel informatique que celles de l’Union européenne. En revanche, le degré de pénétration technologique est faible en Algérie et en Tunisie.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS: Tableau des Comptes Au 30-06-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune