Les disparités régionales se creusent au Maroc

Imane Boujnane | Le 13/9/2019 à 8:49

Selon les comptes régionaux de 2017 du Haut Commissariat au Plan, trois régions marocaines génèrent 63,6% de la croissance économique en 2017 alors que les 9 régions restantes n’y contribuent qu’à hauteur de 36,4%.  

En 2017, le PIB par habitant était de 30.510 dirhams au niveau national. Dans le même contexte, cinq régions enregistrent un PIB par habitant supérieur à la moyenne nationale. En tête se positionne la région de Dakhla - Oued Ed Dahab avec un PIB par habitant s'élevant à 84.949 dirhams. Cette dernière est suivie des régions de Casablanca – Settat (47.694 dirhams), de Lâayoune-Saquia Al Hamra (45.419 dirhams), de Rabat-Salé-Kénitra (36.420 dirhams) et celle de Guelmim-Oued Noun (34.317dirhams).

Source : Compte régionaux 2017, HCP

En dernier lieu se retrouve la région de Drâa-Tafilelt avec un PIB par tête s'établissant à 16.201 dirhams en 2017.

De ce fait, la dispersion du PIB par habitant a augmenté. En effet, l’écart absolu moyen s’est élevé à 12.622 dirhams en 2017 contre 11.492 dirhams en 2016.

Les dépenses de consommation finale des ménages par habitant : La région de Dakhla Oued - Ed Dahab en tête

En termes de dépenses de consommation finale des ménages, les régions de Casablanca-Settat et de Rabat-Salé-Kénitra détiennent une part de 39,8% des DCFM au niveau national en 2017. Elles sont suivies des régions de Fès-Meknès (11,7%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,5%) et de Marrakech-Safi (11,2%).

 

En 2017, la moyenne nationale des dépenses en consommation finale des ménages était de l'ordre de 17.499 dirhams.

Selon le HCP, six régions dépassent cette moyenne en 2017, à leur tête se positionne la région de Dakhla – Oued Ed Dahab (24.891 dirhams) suivie de la région de Casablanca-Settat (21.406 dirhams) , de Rabat-Salé-Kénitra (19.109 dirhams), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (18.994 dirhams), de Lâayoune - Saguia Al Hamra (18.502 dirhams),et celle de l’Oriental (17.993 dirhams).

Encore une fois, la région de Drâa-Tafilelt se positionne en dernier lieu avec un DCFM par habitant de 12.253 dirhams.

Par conséquent, la dispersion des dépenses de consommation finale des ménages par tête augmente. L’écart absolu moyen est passé de 2.658 dirhams en 2016 à 2.734 dirhams en 2017.

Contribution des régions à la croissance du PIB : La région de Casablanca-Settat en haut du podium

En 2017, Le PIB national a fait preuve d'une évolution de 4,2% par rapport à 2016. Cette croissance a été principalement générée par les trois régions de Casablanca-Settat (30,4%), de Rabat-Kénitra-Rabat (19,1%) et de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (14,1%).

Toutefois, les régions contribuant le moins à la croissance du PIB en 2017 sont les régions de Drâa-Tafilelt (0,7%), Souss-Massa (1,7%) et Fès-Meknès (1,8%).

Croissance du PIB par région : Les régions du Sud du pays en tête

Le HCP annonce qu'en 2017, sept régions ont réalisé une croissance supérieure à la croissance nationale (4,2%). A leur tête se positionnent les régions du sud du pays. En effet, la région de Dakhla – Oued Ed Dahab enregistre un taux de croissance de 10,3%, suivie de Guelmim-Oued Noun (9,1%) et Lâayoune – Saguia al Hamra (7,4%).

Croissance du PIB par région

Régions  Taux de croissance en 2017
Dakhla - Oued Ed Dahab 10,3%
Guelmim - Oued Noun 9,1%
Lâayoune - Saguia Al Hamra 7,4%
Beni Mellal - Khénifra  6,6%
L'Oriental  5,9%
Tanger - Tétouan - Al Hoceima 5,8%
Rabat - Salé - Kénitra 5%
Casablanca - Settat  4%
Marrakech - Safi 3,9%
Sous - Massa 1,1%
Drâa - Tafilelt  1,1%
Fès - Meknès 0,8%

D'autre part, les régions de Casablanca-Settat et Marrakech-Safi affichent des taux de croissance proches de celui de la croissance du PIB national, respectivement à 4% et 3,9% en 2017. Par ailleurs, les régions ayant enregistrés une croissance inférieure à 4,2% durant la même année sont les régions de Sous-Massa, Drâa-Tafilelt et la région de Fès-Meknès qui se retrouve en dernière position avec un taux de croissance de 0,8%.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 24/5/2024 à 10:28

    Akdital : le chiffre d’affaires progresse de 61% à fin mars

    Le groupe poursuit le chemin de la croissance et accroît son développement territorial au premier trimestre. L’endettement recule légèrement de 2% à fin mars par rapport à la fin de l’année dernière. Le groupe prévoit 12 ouvertures cette année, dont deux déjà opérationnelles à Marrakech et Khouribga. La capacité litière serait portée d’ici fin d’année à 3.700 lits contre 2.300 lits en 2023.
  • | Le 23/5/2024 à 14:57

    Bourse. En 2023, les étrangers et les MRE détiennent 168 MMDH d'encours

    En 2023, alors que le montant des investissements des étrangers en valeur a progressé de 8% par rapport à 2022, la part que les étrangers détenaient dans la cote a légèrement reculé du fait de la hausse de la capitalisation boursière globale. La grande majorité des investissements étrangers sont stratégiques. Les investissements étrangers sont représentés à quasi parts égales par le Moyen-Orient et l'Europe.
  • | Le 23/5/2024 à 9:16

    Managem : baisse de 13% du chiffre d’affaires à fin mars

    La baisse des revenus provient notamment de la suspension temporaire des opérations polymétalliques sur le site de Guemassa et de la baisse de la production de cobalt en provenance de la mine de Bou-Azzer dans le but de préserver les ressources. Cela a été partiellement compensé par la hausse des cours du cuivre et des métaux précieux.
  • | Le 22/5/2024 à 18:03

    Tiers de confiance. L'AMDIE va s'appuyer sur les experts-comptables pour débourser les primes à l'investissement

    Lors des 8e Assises de l'Ordre des experts-comptables tenues ce 22 mai, l'AMDIE a signé une convention avec l'OEC pour les désigner comme tiers de confiance dans les process de déboursement des primes à l'investissement. Explications de Ali Seddiki, directeur général de l'AMDIE.
  • | Le 22/5/2024 à 13:31

    Virement instantané : un volume de 15,2 MMDH d'opérations traitées à fin avril

    L'adoption du virement instantané s'accélère en 2024, près d'un an après son lancement le 1er juin 2023. Depuis sa mise en service jusqu'à fin avril 2024, plus de 10 millions d'opérations ont été effectuées pour un volume global de plus de 36 MMDH. Le nombre d'opérations traitées par jour en moyenne a progressé de 45% en 2024, à 45.000 par rapport à la moyenne en 2023.
  • | Le 22/5/2024 à 9:26

    BCP : hausse de 78% du RNPG au premier trimestre

    Le groupe affiche une amélioration de 25,5% de son PNB à fin mars 2024, poussé par les activités bancaires et le rebond des activités de marché. Le coût du risque progresse de 48% à 1,3 MMDH.