Emploi : le taux de chômage recule à 10% au premier trimestre 2019

A.L. | Le 6/5/2019 à 14:13

Entre le premier trimestre de 2018 et la même période de 2019, l’économie marocaine a créé 15.000 postes d’emplois nets, contre une création de 116.000 postes une année auparavant. Ce solde est le résultat d’une création de 109.000 postes en milieu urbain et une perte de 94.000 en milieu rural. Le taux de chômage est ainsi passé de 10,5% à 10%.

Le secteur des "services" a créé 144.000 postes, les BTP 19.000 et l’"industrie y compris l'artisanat" 4.000 postes, alors que le secteur de l’"agriculture, forêt et pêche" a enregistré une perte de 152.000 postes d’emploi, selon les derniers chiffres du HCP.

Dans ce contexte, avec une baisse de 69.000 personnes en milieu urbain et une hausse de 8.000 en milieu rural, le nombre total de chômeurs a reculé de 61.000 personnes au niveau national, s’établissant à 1.211.000 chômeurs. Le taux de chômage est ainsi passé de 10,5% à 10% au niveau national, de 15,6% à 14,5% en milieu urbain et de 3,5% à 3,8% en milieu rural.

Les femmes, les jeunes et les diplômés sont les plus touchés par le chômage 

Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, passant de 25,7% à 24,1%, et parmi les personnes disposant d’un diplôme, avec 17,1% après 18,3% une année auparavant.

Les taux de chômage les plus élevés sont relevés, en particulier, parmi les femmes (14,7% contre 8,5% parmi les hommes), les jeunes âgés de 15 à 24 ans (24,1% contre 7,8% parmi les personnes âgées de 25 ans et plus) et les détenteurs d’un diplôme (17,1% contre 3,7% parmi les personnes n’ayant aucun diplôme).

De son côté, la population sous-employée a baissé de 42.000 personnes, s’établissant à 1.048.000 personnes au niveau national. Le taux de sous-emploi a ainsi reculé de 0,4 point, par rapport au premier trimestre de 2018, passant de 10,0% à 9,6% au niveau national. Il a baissé de 9,4% à 9% en milieu urbain et de 10,7% à 10,4% en milieu rural.

La population active occupée sous employée est à environ 88% masculine, 48,5% rurale, 41% jeune ne dépassant pas l’âge de 30 ans et 46,8% diplômée (dont 14,4% détient un diplôme de niveau supérieur).

Baisse des taux d’activité et d’emploi

Avec 12.108.000 personnes, la population active âgée de 15 ans et plus a baissé, entre les premiers trimestres de 2018 et 2019, de 0,4% au niveau national (+0,6% en milieu urbain et -1,7% en milieu rural). La population en âge d’activité s’est accrue, quant à elle, de 1,7%. 

Ainsi, le taux d’activité est passé, entre les deux périodes, de 47,1% à 46,2%, enregistrant une diminution de 0,9 point. Ce taux a baissé de 42,4% à 41,7% en milieu urbain et de 55,4% à 54,4% en milieu rural.

En matière d’emploi, 164.000 postes d’emploi rémunérés ont été créés au cours de la période, 120.000 en milieu urbain et 44.000 en milieu rural. L’emploi non rémunéré, composé d’environ 98% d’aides familiales, a en revanche enregistré une baisse de 149.000 postes : 138.000 en zones rurales et 11.000 en zones urbaines.

Les régions qui enregistrent les taux les plus élevés de chômage 

Par ailleurs, il convient de noter qu’environ les trois quarts des chômeurs (71,5%) sont concentrés dans cinq régions; Casablanca-Settat vient en première position avec 22,8% de chômeurs, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (16,8%), Fès-Meknès (11,7%), l’Oriental (11%) et Marrakech-Safi (9,2%).

Les taux de chômage les plus élevés sont observés dans les régions de Guelmim-Oued Noun (20,8%) et de l’Oriental (16,3%). Avec moins d’acuité, quatre autres régions dépassent la moyenne nationale (10%) à savoir Laayoune-Sakia El Hamra (14,8%), Rabat-Salé-Kénitra (12,2%), Souss-Massa (12%) et Casablanca-Settat (10,1%). En revanche, les régions de Drâa-Tafilalet et de Béni Mellal- Khénifra enregistrent les taux les plus bas avec respectivement 5,6% et 5,9%.

 

 

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.