Soudan: démission du chef du Renseignement

Le Conseil militaire au pouvoir a annoncé samedi la démission du patron du puissant service de renseignement soudanais NISS, principal acteur de la répression de la contestation, au moment où les manifestants mobilisés devant le QG de l'armée attendent les consignes de leurs leaders.

Soudan: démission du chef du Renseignement

Le 13 avril 2019 à 14h34

Modifié 10 avril 2021 à 21h00

Le Conseil militaire au pouvoir a annoncé samedi la démission du patron du puissant service de renseignement soudanais NISS, principal acteur de la répression de la contestation, au moment où les manifestants mobilisés devant le QG de l'armée attendent les consignes de leurs leaders.

Deux jours après la destitution par l'armée du président Omar el-Béchir, après trois décennies au pouvoir, la situation continue d'évoluer à grande vitesse au Soudan: vendredi, le Conseil militaire chargé de la transition a remplacé son propre chef, une décision accueillie dans la joie par les milliers de Soudanais qui restent mobilisés devant le quartier général de l'armée à Khartoum.

Samedi, au sein de l'appareil d'Etat, c'est le redouté service de renseignement NISS qui a connu un bouleversement: "Le chef du conseil militaire de transition, Abdel Fattah al-Burhane, a accepté la démission" de Salah Gosh, patron du NISS, a indiqué le Conseil dans un communiqué.

M. Gosh, qui avait repris la main sur le NISS en 2018 après une première décennie à la tête du Renseignement jusqu'en 2009, a supervisé ces quatre derniers mois la répression contre le mouvement de contestation.

Cette répression a donné lieu à l'arrestation de milliers de manifestants, responsables de l'opposition et journalistes. Jeudi, peu après l'annonce de la destitution d'Omar el-Béchir, le NISS avait annoncé la libération de "tous les prisonniers politiques" du pays.

(Avec AFP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Auto Hall: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.