Boycott. Les ventes de Centrale Danone en baisse de 40% en trois mois

Sara El Hanafi | Le 28/7/2018 à 10:05

Cette baisse des ventes s'est traduite par une régression de 25 millions d'euros du résultat d'exploitation de la filiale marocaine de Danone, qui pénalise les résultats du groupe français.

Dans sa dernière communication financière relative aux résultats du premier semestre de l’année en cours, le groupe français Danone indique que ses performances ont été pénalisées par le mouvement de boycott que subit sa marque Centrale Danone au Maroc.

Danone estime que ses ventes dans le Royaume ont baissé d’environ 40%, et ce uniquement sur le second trimestre de 2018. Cette régression a tiré avec elle le résultat d’exploitation, qui a baissé de 25 millions d’euros sur la même période.

Par ailleurs, Danone indique avoir pris en compte une charge non récurrente de 661 millions d’euros, résultant principalement de la dépréciation du goodwill de Centrale Danone.

« L’impact a été significatif jusqu’à présent », a indiqué Cécile Cabanis, Directrice financière du groupe Danone, lors d’une conférence de presse téléphonique tenue ce 27 juillet.

Mme. Cabanis estime par ailleurs que cet « événement sans précédent » continuera à peser sur la performance de Danone au second semestre de 2018 : « Nous avons adopté une perspective prudente pour le reste de l’année, même si nous travaillons actuellement sur des plans visant à atténuer l’impact de cet événement », a-t-elle précisé.

La Directrice financière de Danone a également indiqué que suite à la visite du top management de la société au Maroc, pour comprendre les raisons de ce boycott directement sur le terrain, le groupe étudie comment apporter des modifications pertinentes à son modèle de lait frais pasteurisé, « en réponse à un environnement où le pouvoir d’achat est sous pression ».

« Nous sommes prêts à offrir une plus grande transparence et à s’engager dans un dialogue client qui, nous le croyons, sera une étape importante pour rétablir une situation normale », a-t-elle ajouté.

En plus de la promesse du lait frais "à prix coûtant", Cécile Cabanis a indiqué que des « innovations » sont en cours d’étude notamment sur le packaging. Selon elle, ces innovations favoriseront le développement de produits plus abordables.

Au niveau international, Danone rapporte dans ses chiffres du premier semestre de 2018 une évolution de 4% de son chiffre d’affaires en glissement annuel et en données comparables, se situant à 12,5 milliards d’euros. Hors Maroc, le groupe affirme avoir réalisé une croissance des ventes dans tous les pôles.

Sur la même période, Danone affiche un RNPG de 1,2 milliard d’euros, en progression de 23,5%. Il améliore également sa marge opérationnelle courante de 51 pb, à 14,27%.

« Cette forte performance, réalisée malgré un environnement volatil et des événements défavorables inattendus sur certains marchés, traduit les fondamentaux solides de notre activité et le maintien de notre discipline financière. Elle reflète un portefeuille plus équilibré, reposant sur des moteurs de croissance plus nombreux », indique Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone, cité par le communiqué financier.

lire aussi
  • | Le 6/12/2022 à 15:00

    Bourse. La prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom finalisée?

    Sur le marché de blocs, l'équivalent de 3,8 MMDH ont été échangés sur la valeur Crédit du Maroc, soit un total de près de 7 millions d'actions au cours de 545,2 dirhams l'unité. Parallèlement, les campagnes de publicité du groupe avec l'ancien logo de Crédit du Maroc ont été stoppées, et les logos des agences ont été masqués.
  • Mediterrania Capital Partners
    | Le 2/12/2022 à 11:28

    En un an, le fonds Mediterrania Capital Partners a réalisé six cessions d’entreprises

    Le groupe Mediterrania Capital Partners revient sur les dernières cessions de son portefeuille, dont la dernière en date avec Akdital suite à son introduction en bourse. Le fonds d’investissement effectuera une sortie partielle de capital à cette occasion.
  • | Le 1/12/2022 à 10:01

    L’encours du crédit bancaire progresse de 64,6 MMDH sur un an

    En octobre, les crédits bancaires progressent de 6,7% sur 12 mois glissants. Sur la même période, les impayés augmentent de 4,9% ou 4,2 MMDH. L’encours des crédits ralentit cependant par rapport à septembre, particulièrement pour les sociétés financières.
  • | Le 1/12/2022 à 9:25

    Le cash en circulation progresse de 23,2 MMDH à fin octobre

    En octobre, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 1,6 MMDH par rapport à septembre. Les dépôts bancaires reculent de 4,3% sur 12 mois glissants et se fixent à 1.084 MMDH.
  • | Le 30/11/2022 à 16:36

    Addoha : hausse de 4,2% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Les préventes progressent de 2% à 6.961 unités, grâce à une bonne progression en Afrique de l'Ouest qui vient compenser la baisse sur le marché national. La filiale Douja Promotion Côte d’Ivoire a réalisé une première opération de dette privée de 200 MDH sur le marché financier à Abidjan.
  • | Le 30/11/2022 à 13:48

    HPS : chiffre d’affaires en hausse de 27% à fin septembre

    Le groupe a capitalisé sur la progression de l’activité de paiement, poussée par les revenus SaaS et les revenus d’Upselling. L’endettement baisse de 14% à 155 MDH par rapport à fin 2021.