χ

Leoni Maroc lance une nouvelle usine de production à Berrechid

Leoni, spécialiste allemand du câblage automobile lance sa cinquième unité de production au Maroc. Coût de l’investissement : 83 millions de DH avec à la clé la création de 1.800 emplois d’ici fin 2014.  

Leoni Maroc lance une nouvelle usine de production à Berrechid

Le 17 octobre 2014 à 14h19

Modifié 11 avril 2021 à 2h36

Leoni, spécialiste allemand du câblage automobile lance sa cinquième unité de production au Maroc. Coût de l’investissement : 83 millions de DH avec à la clé la création de 1.800 emplois d’ici fin 2014.  

C’est la cinquième unité de Leoni au Maroc et la deuxième à Berrechid. Inaugurée le 16 octobre par le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy, la nouvelle structure baptisée Berrechid II – Section GM se spécialisera dans la production de systèmes de câblage à destination des voitures du constructeur automobile américain General Motors.

« Doté d’une superficie totale d’environ 12.000 m2, le site de Berrechid II a nécessité un investissement de 83 millions de DH. Il emploiera d’ici la fin de l’année 1.800 personnes pour un chiffre d’affaires annuel prévisionnel de plus de 333 millions de DH », annonce dans un communiqué le principal fournisseur de la Somaca et de Renault Tanger.

Implanté au Maroc depuis 1971, le constructeur allemand brasse un chiffre d’affaires annuel de 2,21 milliards de DH dans le royaume et emploie près de 6.000 salariés opérant sur plusieurs sites de productions répartis entre Casablanca, Bouskoura et Berrechid, qui disposent chacun d’un centre de formation dédié aux métiers du câblage.

A l’échelle mondiale, Leoni est l’un des principaux fournisseurs de PSA, Renault, Nissan ou encore Volkswagen. Le groupe est aussi coté au MDAX allemand et emploie plus que 66.000 personnes dans 32 pays. En 2013, il a réalisé un chiffre d'affaires de 43,2 milliards de DH dans le monde.

Le câblage est la principale filière de l’industrie automobile marocaine

« A travers cet investissement, Leoni Maroc participe au déploiement de l’écosystème câblage automobile du Plan d’accélération industrielle 2014-2020 », déclare à Médias 24 une source autorisée au sein du ministère de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique.

« Le métier du câblage fait effectivement partie des 5 écosystèmes en phase de lancement dans le secteur automobile, avec les filières intérieurs de véhicules, batterie, métal-emboutissage, locomotives étrangères », ajoute notre source.  

Il est aussi la principale filière de l’industrie automobile marocaine avec 41.000 emplois et 50% des exportations en 2013. D’ici 2020, le Plan d’accélération industrielle vise la création de 20.000 emplois dans le câblage, accompagnée d’une augmentation de 10 MMDH du CA et de 10 MMDH à l’export.  

Les premiers contrats performances signés à Tanger

Les premiers contrats performance des écosystèmes automobile seront lancés le 29 octobre à Tanger lors des Automotive Meetings Tanger, le rendez-vous marocain des professionnels de l’automobile qui accueillera cette année au moins sept constructeurs automobiles parmi lesquels Renault-Nissan, Peugeot-Citroën, Ford, Datsun, Tata Motors et Proton. Ces premiers contrats concerneront entre autres la filière câblage.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ciments du Maroc : COMMUNICATION TRIMESTRIELLE T4

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Ryad Mezzour à l’Association pour le progrès des dirigeants
Droit de la concurrence, entre protection du consommateur et garantie pour l’investisseur.