χ

FO: Veyrier appelle à mettre le « paquet sur le développement » de la confédération

(AFP)

AFP

Le 2 juin 2022

Le secrétaire général de Force ouvrière Yves Veyrier a appelé jeudi les militants de FO à « mettre le paquet » sur le « développement » de la confédération, actuellement troisième force syndicale en France, derrière la CFDT et la CGT.

Combien le syndicat compte-t-il d’adhérents ? « On déclare 500.000, les estimations les plus pessimistes disent 300.000. Donc on est entre les deux, et somme toute c’est déjà pas mal », a déclaré Yves Veyrier à la tribune du XXVe Congrès de FO, dans l’agglomération de Rouen.

« Chers camarades, je vous alerte quand même », a-t-il poursuivi. « On est à 350.000 cartes à peu près placées (remises à des adhérents, NDLR) ces années passées. On a eu une chute en 2018, légère, et surtout un recul en 2020 sous l’effet de la pandémie. On remonte bien en 2021 puisqu’on est plutôt à cette heure-ci autour de 380.000 cartes placées », a-t-il ajouté, précisant que ce chiffre est inférieur au nombre d’adhérents réels.

« C’est loin d’être suffisant ! », a-t-il lancé aux congressistes.

L’année 2018 avait été marquée par une crise à la tête de FO, avec le départ houleux de Jean-Claude Mailly, puis celui six mois plus tard de Pascal Pavageau. En 2018, le syndicat avait légèrement baissé dans le secteur public (-0,5 point à 18,1%), et en 2021, il est resté quasiment stable dans le secteur privé (-0,36 point à 15,24%).

Dans Le Monde dimanche, Yves Veyrier avait affirmé que FO n’avait pas « vocation à rester sur la dernière marche du podium ».

Il a appelé jeudi les militants à se tourner vers « tous les salariés éloignés » d’un emploi stable. Les cadres sont aussi un « enjeu majeur », et il faut que FO « parvienne à élargir (son) implantation dans le monde de la culture, du spectacle, des intermittents », où la confédération « n’est pas à la hauteur de ce qu'(elle) devrait être ».

Le dirigeant avait annoncé en février qu’il ne briguerait pas de nouveau mandat. Il laissera la place vendredi à Frédéric Souillot, désormais seul candidat à sa succession, après le retrait de Christian Grolier mercredi.

Dans un discours de près de deux heures, il a défendu son action à la tête du syndicat et de nouveau appelé ses camarades à l’unité et au « respect ». « La porte est à double battant, mais personne ne souhaite que qui que ce soit la prenne dans le sens de la sortie », a-t-il dit.

Le 2 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.