Éliminatoires Mondial 2026. Le Maroc étrille la République du Congo (6-0)

L’équipe nationale a remporté un large et précieux succès (6-0) face à la République du Congo, ce mardi 11 juin à Agadir, grâce notamment à un triplé de Ayoub El Kaabi. Seuls en tête du groupe E, les Lions de l’Atlas sont de plus en plus proches d’une qualification à la Coupe du monde 2026.

Éliminatoires Mondial 2026. Le Maroc étrille la République du Congo (6-0)

Le 12 juin 2024 à 7h18

Modifié 12 juin 2024 à 15h58

L’équipe nationale a remporté un large et précieux succès (6-0) face à la République du Congo, ce mardi 11 juin à Agadir, grâce notamment à un triplé de Ayoub El Kaabi. Seuls en tête du groupe E, les Lions de l’Atlas sont de plus en plus proches d’une qualification à la Coupe du monde 2026.

En s’imposant ce mardi 11 juin à Agadir face à la République du Congo, le Maroc a non seulement fait un grand pas vers la qualification à la Coupe du monde 2026, mais il s’est également réconcilié avec son exigeant public. Bien que l’adversaire a été d’une faiblesse abyssale, l’équipe nationale a gagné avec l’art et la manière (6-0). Et c’est assez rare pour le souligner. 

En effet, le Onze national a marqué face au Congo autant de buts que lors de ses six dernières sorties. Ayoub El Kaabi y est allé de son triplé (20’, 39’, 53’). Chadi Riad a ouvert son compteur sous le maillot de l’EN (16’). Sofiane Rahimi a transpercé le filet adverse sur son premier ballon d’un tir surpuissant, quelques secondes après son entrée en jeu (62’). Alors que Azzedine Ounahi a fini par retrouver le chemin des filets (8’). 

En compagnie de Ayoub El Kaabi, le Marseillais a été l’un des hommes forts de la soirée en étant dans tous les bons coups. En plus de l’ouverture du score, il a également été auteur de deux passes décisives. Sa prestation a été au diapason de l’ensemble de ses coéquipiers, notamment Eliesse Ben Seghir, dont le talent se dévoile au grand jour, match après match. 

Par sa technique et sa vision de jeu, le Monégasque a mis au supplice l’arrière droit congolais. Très entreprenant dès le début du match, Eliesse Ben Seghir a été récompensé d’une passe décisive en trouvant Azzedine Ounahi à l’entrée de la surface de réparation. Après un excellent contrôle orienté, le milieu relayeur a logé le ballon dans les filets d’un magnifique tir enroulé (8’). Ses multiples permutations et son volume de jeu ont déboussolé le bloc défensif adverse.

Idem pour Hakim Ziyech, placé au cœur du système offensif mis en place par Walid Regragui, en lieu et place de Brahim Diaz, aligné sur l’aile droite. Très libre dans l’entrejeu, le gaucher de Galatasaray a fait profiter ses coéquipiers de transversales précises pour basculer le jeu vers le latéral à l’opposé, en particulier Achraf Hakimi. Une maîtrise technique qui a permis à l’EN de ne pas desserrer son étreinte.

Moins de dix minutes après l’ouverture du score, Chadi Riad a doublé la mise (16’), profitant d’un cafouillage dans la défense adverse (16’). Puis, ce fut à Ayoub El Kaabi d’enfoncer le clou en étant à la réception d’un centre de Achraf Hakimi (20’). Au bout de vingt minutes, les Marocains avaient d’ores et déjà scellé le sort de la rencontre. Les Congolais ont eu de bonnes intentions mais ils ont péché par manque de justesse et de précision. Des approximations techniques qui les ont déséquilibrés à la perte du ballon. 

Résultat, les Marocains se sont projetés dans les espaces dans le dos de la défense du Congo. Avant le retour du vestiaire, Ayoub El Kaabi, encore lui, a été à la réception d’un centre de Azzedine Ounahi (39’).Rebelote dans le second acte. Le récent vainqueur et buteur de l’Europa League Conference a fini par mettre son triplé d’une belle tête placée, à la conclusion d’une astucieuse combinaison sur coup franc, sur une nouvelle passe décisive de Azzedine Ounahi.

L’attaquant de l'Olympiakos porte ainsi son total de buts en équipe nationale à 22 réalisations en 44 matchsLes différents changements opérés par Walid Regragui ont eu pour effet de baisser le rythme de la rencontre, sans pour autant réduire les velléités offensives du Onze national. Dès son entrée sur la pelouse, Sofiane Rahimi a fait parler sa vitesse et sa puissance en mystifiant le gardien adverse, au bout d’une course en profondeur d’une vingtaine de mètres. 

Au-delà du milieu de terrain et de l’attaque, la charnière centrale a elle aussi été impériale. Chadi Riad a parfaitement répondu présent. Même si l’adversaire n’a pas été à la hauteur, Walid Regragui aura des difficultés à renvoyer le Sévillan sur le banc au profit de Romain Saïss. Maintenant que l’équipe nationale a fait preuve d’autant d’entrain offensif, le sélectionneur aura à charge de maintenir ces standards. Mais pour l’heure, il est temps de partir en vacances pour les joueurs, sur une très bonne note. 

Voici les compositions d’équipes : 

Maroc : Yassine Bounou - Achraf Hakimi, Nayef Aguerd, Chadi Riad, Yahya Attiat-Allah - Sofyan Amrabat, Azzedine Ounahi, Brahim Diaz - Hakim Ziyech, Elies Ben Seghir, Ayoub El Kaabi.

Congo : Matimbou - Tsouka-Dozi, Makosso, Passi, Andzouana - Dembi, Makouta, Massanga - Ipiele, Ganvoula M'boussy, Bassouamina.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

REIM Partners: Publication des valeurs liquidatives des OPCI au titre de 1er semestre et 2ème trimestre de l’année 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.