La région de Rabat se dote d’un nouvel abattoir d’une capacité de 30.000 tonnes par an

D’un coût total de 267 millions de DH, le nouvel abattoir régional de Rabat-Salé-Kénitra possède une capacité estimée à 30.000 tonnes par an (500 bovins et 1.000 ovins par jour, ainsi que des dromadaires).

La région de Rabat se dote d’un nouvel abattoir d’une capacité de 30.000 tonnes par an

Le 17 avril 2024 à 11h08

Modifié 17 avril 2024 à 13h42

D’un coût total de 267 millions de DH, le nouvel abattoir régional de Rabat-Salé-Kénitra possède une capacité estimée à 30.000 tonnes par an (500 bovins et 1.000 ovins par jour, ainsi que des dromadaires).

Le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a inauguré, le mardi 16 avril 2023 à la commune de Bouknadel, le nouvel abattoir régional de Rabat-Salé-Skhirat-Témara.

Ce nouvel abattoir régional s’inscrit dans le cadre de l’amélioration et de la modernisation des circuits de distribution du Plan agricole régional de la stratégie Génération Green. Il se situe dans la commune territoriale de Bouknadel sur une superficie de 4 hectares, dont 15.000 m² couverts.

D’un coût total de 267 millions de DH, ce projet vise à répondre aux besoins croissants des populations des préfectures de Rabat-Salé et de Skhirat-Témara en matière de traitement et de commercialisation des viandes rouges et produits animaux répondant aux normes sanitaires.

La capacité du nouvel abattoir de la région est estimée à 30.000 tonnes par an (500 bovins et 1.000 ovins par jour, ainsi que des dromadaires).

Le nouvel abattoir dispose de chambres froides, d’une zone de stabulation des animaux, de chaînes et des installations d’abattage nouvelle génération, des espaces administratifs, des cafés et restaurants, ainsi que d’une station de traitement des eaux usées.

Il dispose également d’une station pour le traitement du sang, la première du genre, qui répond aux normes et exigences en vigueur. Les camions sont équipés pour transporter les viandes dans le respect de la chaîne du froid.

Par ailleurs, les nouveaux "abattoirs de la Région" exploitent un système numérique qui permet l’identification et le suivi du cheptel depuis les étables jusqu’à la commercialisation des viandes et sous-produits en passant par l’abattage, ce qui permet de s’assurer du respect des normes de l’Office national de la sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) tout au long de la chaîne et fournissent au consommateur les informations nécessaires.

Le nouvel abattoir régional sera pleinement opérationnel dans les jours à venir et sera géré par la Société de développement local (SDL) "Rabat Salé Témara Prestations et Développement".

Le Plan agricole régional de la stratégie Génération Green vise à atteindre une production de 100.000 tonnes de viandes rouges par an à l’horizon 2030, la création de cinq abattoirs agréés, conformément aux normes de sécurité sanitaire, six marchés à bestiaux modèles ainsi que d’autres projets dans le cadre de l’agrégation et du partenariat public-privé, permettant un meilleur contrôle et intégration des différents maillons de la chaîne, du producteur au consommateur.

Selon les données du ministère de l’Agriculture, la région de Rabat-Salé-Kenitra est l’une des premières régions en termes de production des viandes rouges. Elle compte un effectif important du cheptel, composé de 407.000 têtes bovines, 1.900.000 têtes ovines et 160.000 têtes caprines, ce qui permet d’assurer une production annuelle de viandes rouges d’environ 60.000 tonnes (15% de la production nationale) dont environ 42.000 tonnes/an (viandes et abats) contrôlée au niveau des abattoirs de la Région.

Le reste de la production est issu des abattages de Aïd Al Adha et des autres évènements familiaux. La filière génère un chiffre d’affaires de 4,5 MMDH.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maroc Leasing: Indicateurs d'activité du 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.