“Villes sans bidonvilles” : 332.000 ménages bénéficiaires à fin septembre 2023

Quelque 332.000 ménages sur les 456.000 recensés ont bénéficié du programme national "Villes sans bidonvilles" jusqu’à fin septembre dernier.

“Villes sans bidonvilles” : 332.000 ménages bénéficiaires à fin septembre 2023

Le 5 décembre 2023 à 10h59

Modifié 5 décembre 2023 à 13h10

Quelque 332.000 ménages sur les 456.000 recensés ont bénéficié du programme national "Villes sans bidonvilles" jusqu’à fin septembre dernier.

Intervenant lundi 4 décembre à la Chambre des représentants, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatima Ezzahra El Mansouri, a fait savoir que 13.000 ménages ont bénéficié de ce programme au cours des neuf premiers mois de l’année en cours. L’effectif des ménages bénéficiaires s’élève en moyenne annuelle à 14.500 familles entre 2022 et 2023, grâce à l’adoption d’une "nouvelle approche basée sur l’implication du secteur privé".

Dans ce contexte, la ministre a souligné que le ministère a pris des mesures consistant en la mise à disposition du soutien matériel et en l’accompagnement nécessaire, la mobilisation et l’apurement du foncier public au profit du programme et l’intégration du secteur privé. Un programme quinquennal sera adopté à partir de 2024 avec le ministère de l’Intérieur afin d’accélérer la cadence d’élimination des bidonvilles, a-t-elle ajouté.

Concernant la restructuration des quartiers non réglementaires, la ministre a affirmé que, jusqu’en 2023, 260 études de restructuration ont été réalisées pour 837 zones, dont 60% ont été approuvées. Au total, 777 conventions ont été signées, portant sur la restructuration des quartiers sous-équipés et non réglementaires pour un coût total estimé à 55,28 milliards de DH, avec la contribution du ministère à hauteur de 21 milliards de DH au profit de 3,1 millions familles.

En réponse à une autre question sur "l’évaluation des projets de logements supervisés par le groupe Al Omrane", la ministre a expliqué que, concernant les logements à faible coût, des chantiers ont été ouverts jusqu’à fin 2022 pour 58.000 unités, dont 22.500 unités en partenariat avec le secteur privé. 47.600 unités ont été achevées, dont 19.000 réalisées dans le cadre du partenariat avec le secteur privé.

Concernent le logement économique à 250.000 dirhams, elle a noté qu’à fin 2022, les travaux avaient commencé sur 108.000 unités, dont 79.000 en partenariat avec le secteur privé, faisant état de l’achèvement des travaux au niveau de 87.000 unités, dont 65.000 produites en partenariat avec le secteur privé.

Concernant les nouvelles villes de Tamsna, Tamansourt, Lakhyayeta et Chrafate, la ministre a souligné que la superficie totale est d’environ 4.097 hectares, avec une population prévue de 900.000 habitants et un investissement total de 120,7 milliards de DH dont 15,6 milliards alloués à l’aménagement. Au total, 66.000 unités ont été achevées et 10.000 autres sont en cours de réalisation sur 180.000 unités prévues.

Enfin, le nombre d’installations programmées est de 526, dont 148 ont été achevées et 29 sont en cours de réalisation.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

SMI: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.