Afghanistan: trois touristes espagnols tués par des tirs à Bamiyan

(AFP)

Le 17 mai 2024

Trois touristes espagnols et un Afghan ont été tués par des coups de feu, vendredi en fin de journée à Bamiyan, ville touristique du centre de l'Afghanistan, selon des sources officielles afghane et espagnole.

Cette attaque meurtrière est apparemment la première contre des touristes étrangers en Afghanistan depuis le retour au pouvoir des talibans, en août 2021.

"Trois étrangers et un Afghan ont été tués" et "quatre étrangers et trois Afghans ont été blessés" par une série de coups de feu, a déclaré le porte-parole du ministère, Abdul Mateen Qani, sans préciser si l'assaut avait été menée par un ou plusieurs tireurs.

A Madrid, une source au sein du ministère des Affaires étrangères a annoncé dans la soirée que les trois tués étaient de nationalité espagnole.

"Trois espagnols ont été tués et au moins un a été blessé dans une fusillade en Afghanistan" a précisé cette source, qui a demandé à rester anonyme.

"Le ministère travaille, par l'intermédiaire de l'unité consulaire d'urgence, à clarifier les circonstances, à aider les personnes touchées et à contacter leurs familles", a ajouté cette source.

Pour sa part, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez s'est déclaré "choqué" par "l'assassinat" de ces touristes espagnols et a assuré "suivre la situation de très près".

A Kaboul, le porte-parole du ministère de l'Intérieur a indiqué que quatre suspects avaient été arrêtés, sans davantage de précisions.

Les blessés seraient norvégien, australien, lituanien et espagnol, selon des informations préliminaires de source hospitalière.

"J'ai entendu une série de coups de feu", a déclaré un habitant contacté par l'AFP et refusant de donner son nom, "les forces de sécurité ont immédiatement bouclé les rues conduisant à la scène" de la tuerie, proche du grand marché de Bamiyan.

Bamiyan, où se trouvent les bouddhas géants dynamités par les talibans en 2001, est la première destination touristique d'Afghanistan.

La province de Bamiyan est en majorité habitée par des membres de la communauté hazara, des chiites. Ceux-ci sont régulièrement visés par des attentats meurtriers du groupe Etat islamique (EI), sunnite, généralement menés avec des engins explosifs contre des véhicules.

Hormis les attentats de l'EI, la sécurité est globalement revenue en Afghanistan depuis 2021, après plus de 40 ans de conflits meurtriers.

- Tourisme naissant -

"L'émirat islamique condamne fermement ce crime, exprime ses profonds regrets aux familles des victimes et garantit que tous les criminels seront retrouvés et punis", a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Le meurtre de touristes est une mauvaise nouvelle pour ce pays figurant parmi les plus pauvres du monde et soucieux de développer un tourisme naissant.

En dépit du manque d'infrastructures et de la rareté des sites culturels après les destructions et pillages des guerres, un tourisme étranger commence à émerger dans ce pays à la population extrêmement accueillante et aux paysages grandioses.

Le nombre de touristes étrangers en Afghanistan a ainsi progressé de 120% à près de 5.200 l'an dernier sur un an, selon des chiffres officiels.

Arrivé vendredi soir à Hérat (ouest), un touriste étranger a indiqué sur un groupe WhatsApp: "On a été arrêtés par des talibans alors qu'on marchait dans la rue. Ils nous ont amenés au poste et ne voulaient pas nous laisser partir, disant qu'à cause de Bamiyan nous n'étions plus en sécurité".

"Puis ils nous ont dit de dîner rapidement et de ne pas rester dans les rues".

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Le 17 mai 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.