Un programme pour la sauvegarde du métier de la sellerie brodée de Fès

La première étape du programme des trésors vivants artisanaux marocains, visant à préserver la sellerie brodée de Fès, a débuté ce lundi 4 décembre au centre de formation et d’apprentissage des métiers de l’artisanat traditionnel El Batha dans la capitale spirituelle.

©CARFM

Un programme pour la sauvegarde du métier de la sellerie brodée de Fès

Le 4 décembre 2023 à 16h31

Modifié 4 décembre 2023 à 16h51

La première étape du programme des trésors vivants artisanaux marocains, visant à préserver la sellerie brodée de Fès, a débuté ce lundi 4 décembre au centre de formation et d’apprentissage des métiers de l’artisanat traditionnel El Batha dans la capitale spirituelle.

Dans le cadre de cette étape du programme, lancé le 16 novembre denier à Rabat par le ministère du Tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire et l’Unesco, le maître artisan Hicham Seqqat, considéré comme un trésor artisanal vivant à Fès, transmettra ses connaissances et son savoir-faire dans le domaine de la sellerie brodée de Fès à un groupe de huit jeunes sélectionnés.

Objectif : préserver ce métier ancestral et en assurer la pérennité à travers un programme de formation de 9 mois, a précisé Abderrahim Belkhayat, directeur régional de l’Artisanat à Fès.

Cette formation, a-t-il expliqué, sera divisée en 16 unités pédagogiques consacrées aux compétences spécifiques à développer dans l’atelier sous la supervision du maître artisan pendant 795 heures, en plus de 150 heures pour la formation de base relative aux compétences transversales.

Dans une déclaration à la MAP, Sanaa Allam, responsable culturel à l’Unesco, a fait savoir que ce programme vise à former 57 stagiaires au niveau national, encadrés par six artisans considérés comme des "trésors vivants" du patrimoine culturel marocain. L’objectif est de généraliser ce programme sur cinq ans pour sauvegarder 24 autres métiers menacés de disparition, a-t-elle ajouté.

"La première promotion du programme comprend six métiers en voie de disparition, à savoir la Blousa Oujdiya, la facture instrumentale, le Zellige de Tétouan, la fabrication de Tentes, la Broderie de Salé et la Sellerie brodée de Fès", a précisé Mme Allam.

Selon les responsables du projet, ce programme des trésors vivants artisanaux marocains vise à mettre en place un système durable pour assurer la transmission des compétences et savoir-faire liés aux métiers de l’artisanat traditionnel, en particulier ceux qui ont été classés comme des métiers menacés de disparition, sur la base de l’inventaire réalisé par le ministère du Tourisme, de l’artisanat, de l’économie sociale et solidaire avec l’appui de l’Unesco.

Un total de 32 métiers sur 42 recensés ont ainsi été caractérisés et documentés au niveau national, dont neuf dans la seule région de Fès-Meknès.

Ce programme s’inscrit dans le cadre de la convention de l’Unesco de 2003 sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, ratifiée par le Maroc en 2006. Il découle également de la convention de coopération signée en novembre 2022 entre le ministère et l’Unesco visant à assurer la transmission des savoir-faire artisanaux traditionnels aux jeunes générations.

(Avec MAP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Auto Nejma: INDICATEURS TRIMESTRIELS T4 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.