Managem réfute “catégoriquement” les allégations d'intoxications à l’arsenic dans la mine de Bou-Azzer

Depuis le démarrage de la mine, aucune déclaration de maladie professionnelle en lien avec l’arsenic, n’a été enregistrée et aucune pathologie liée à l’arsenic, dans la région de la mine de Bou-Azzer, n’a été déclarée, indique Managem.

Site de Bou Azzer-Anti atlas-Maroc

Managem réfute “catégoriquement” les allégations d'intoxications à l’arsenic dans la mine de Bou-Azzer

Le 15 novembre 2023 à 13h50

Modifié 15 novembre 2023 à 13h50

Depuis le démarrage de la mine, aucune déclaration de maladie professionnelle en lien avec l’arsenic, n’a été enregistrée et aucune pathologie liée à l’arsenic, dans la région de la mine de Bou-Azzer, n’a été déclarée, indique Managem.

Le groupe Managem réfute catégoriquement les allégations récemment formulées par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung sur l’exploitation de la mine de Bou-Azzer, lit-on dans un communiqué de l'entreprise. "Ces allégations, relayées par certains médias, sont totalement infondées et ne reposent sur aucune base factuelle", indique le groupe minier marocain.

Un suivi continu de la santé des collaborateurs est effectué

"A Bou-Azzer, le minerai est manipulé depuis son extraction jusqu’à son traitement final, dans le respect des règles de protection du personnel minier, qu’il s’agisse de mesures de protection collective (système d’aérage de la mine souterraine) ou de la mise à disposition de l’ensemble des collaborateurs, y compris le personnel en sous-traitance, d’Équipements de Protection Individuelle (EPI) adaptés aux risques de chaque poste de travail", précise la même source.

"En application des normes d’usage, un suivi continu de la santé des collaborateurs, y compris le personnel en sous-traitance, est effectué, à travers des bilans et des visites médicales à raison de deux visites par personne et par an couvrant la totalité des effectifs. En plus des consultations générales, ces visites sont accompagnées par des examens spécialisés et adaptés", ajoute Managem.

"Aucune déclaration de maladie professionnelle liée à l’arsenic depuis le démarrage de la mine"

"Par ailleurs, les conditions d’extraction minière, telles que la foration sous eau et le traitement par voie humide sans dégagement de poussières, garantissent la sécurité des travailleurs tout au long du cycle minier. Ainsi, le minerai extrait du gisement de Bou-Azzer, qu’il soit souterrain ou au niveau de l’usine, se présente sous une forme stable sans risque d’exposition pour la santé", poursuit le groupe.

"A date d’aujourd’hui et depuis le démarrage de la mine, aucune déclaration de maladie professionnelle en lien avec l’arsenic, n’a été enregistrée et aucune pathologie liée à l’arsenic, dans la région de la mine de Bou-Azzer, n’a été déclarée", souligne Managem.

"Les analyses des métaux lourds ne montrent aucune anomalie de concentration"

"Managem est un groupe minier panafricain, qui, dans le cadre de ses activités, applique les standards internationaux les plus élevés en matière de protection de l’environnement, de pratiques sociales et de gouvernance. A ce titre, Managem rappelle que la mine de Bou-Azzer est certifiée selon des normes internationales (ISO 45001, ISO 14001, ISO 9001, ISO 26000, Label RSE, RMI) par les organismes de référence témoins de sa mise en œuvre effective des normes, les plus élevés dans l’industrie, en termes de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement", lit-on encore dans le communiqué.

Concernant la qualité des eaux , les études et audits menés annuellement dans le cadre de la certification ISO concluent, selon Managem, que les analyses des métaux lourds et éléments traces ne montrent aucune anomalie de concentration dépassant les normes pour les eaux potables et d’irrigation.

D’importants investissements ont été réalisés pour la captation des eaux au sein du site industriel et leur réinjection dans le circuit de procédé, fait savoir le groupe. Le taux de recyclage de l’eau atteint ainsi 93%, précise-t-il.

Managem prêt à engager des poursuites judiciaires

"Une présence naturelle d’arsenic dans la région a toujours été prise en considération dans les différents plans du Groupe Managem pour y apporter des solutions techniques adéquates. Ainsi, les bassins de rétention d’eau qui peuvent engendrer, dans certaines circonstances, des infiltrations résiduelles minimes sans danger pour la nature, font actuellement l’objet d’une mise à niveau pour concrétiser l’engagement zéro impact sur l’environnement", indique encore le groupe marocain.

"Le Groupe Managem, acteur international de premier plan, reste déterminé à consolider les externalités positives pour les communautés auprès desquelles il opère, à servir ses clients, employés et partenaires avec intégrité et dévouement conformément à ses normes élevées en matière de protection de
l'environnement et de responsabilité sociale. Enfin, Managem se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces allégations sans fondement", conclut le communiqué.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maydane Reim :Valeur Liquidative de l’OPCI « CMR LSTONE SPI-RFA » au 01/07/2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.