ONCF : appel à concurrence pour l’acquisition de 168 trains, un investissement de 16 milliards de DH

L’Office national des chemins de fer a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 trains : 150 trains pour les services intervilles, trains navettes rapides et métropolitains, ainsi que 18 trains à grande vitesse pour les extensions des lignes à grande vitesse.

ONCF : appel à concurrence pour l’acquisition de 168 trains, un investissement de 16 milliards de DH

Le 13 novembre 2023 à 11h21

Modifié 13 novembre 2023 à 15h21

L’Office national des chemins de fer a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 trains : 150 trains pour les services intervilles, trains navettes rapides et métropolitains, ainsi que 18 trains à grande vitesse pour les extensions des lignes à grande vitesse.

Cette acquisition vise, d’une part, à accompagner la forte croissance du trafic Voyageurs et à remplacer une partie de la flotte matériel roulant arrivée en fin de vie, et d’autre part, à assurer les liaisons sur la future extension de ligne à grande vitesse vers Marrakech ainsi que le service de proximité, type RER, dans les régions de Casablanca et Rabat, explique l’ONCF dans un communiqué.

A travers cet ambitieux investissement, qui se situe autour de 16 milliards de DH, l’ONCF vise, au-delà de l’acte d’achat de trains, à offrir une véritable opportunité de lancement d’un écosystème industriel ferroviaire marocain.

Ce dernier aura des impacts innombrables, sur les plans économique et social en matière de création d’emplois, de renforcement du tissu industriel national, avec un taux d’intégration local qui permettra à terme de transformer le Royaume en une plateforme très compétitive au niveau continental et mondial.

Pour rappel, l’ONCF avait lancé en septembre 2022 un appel à manifestation d’intérêt international autour de cette acquisition, dans l’objectif d’identifier des acteurs potentiellement intéressés par le projet, de stimuler la concurrence, en invitant plusieurs parties à exprimer leur intérêt, de conduire à de meilleures offres ou à des partenariats plus solides et de recueillir des informations sur les compétences, les ressources et les idées des parties intéressées, pour mieux concevoir le projet.

A l’issue de cet AMI, l’ONCF a reçu dix expressions d’intérêt de la part de la majorité des constructeurs internationaux de matériel roulant.

Trois composantes

Aujourd’hui, l’ONCF avance dans la concrétisation de cet important projet, en lançant l’appel à concurrence qui s’articule autour de trois composantes :

1. L’achat des trains, dont le planning de livraison s’étalera sur quatre ans entre 2027 et 2030.

2. Le partenariat pour la maintenance : l’ONCF et le constructeur retenu mettront en place une structure commune qui sera chargée d’assurer, pour le compte de l’ONCF, les prestations de maintenance courante et industrielle des trains.

3. Le développement industriel : le constructeur retenu devra porter un projet de développement industriel, à travers la construction d’une unité industrielle de fabrication et le développement d’un écosystème ferroviaire, de fournisseurs et de sous-traitants avec une ambition à l’export, identique à ce qui a été réalisé dans les industries automobiles et aéronautiques.

Eu égard à l’importance et à la complexité de ce projet, l’ONCF opérera, dans le cadre de cet appel à concurrence, à la procédure du dialogue compétitif, qui se déroulera en plusieurs étapes conformément aux dispositions prévues par les règlements en vigueur.

Si cet important projet a pour principal objectif d’offrir aux citoyens les meilleures solutions de mobilité durable, en cohérence avec le fulgurant développement que connaît notre pays, il participe également à mieux préparer l’échéance sportive planétaire qu’abritera notre pays conjointement avec l’Espagne et le Portugal en 2030, conclut l’ONCF.

LIRE ÉGALEMENT

Acquisition du nouveau matériel roulant : ce que prévoit l’ONCF pour les trois prochaines années

Construction ferroviaire, LGV, RER, gares,... le point sur les projets phares de l'ONCF

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Atlas Capital: FCP «Atlas Performance » Rapport au commissaire aux comptes période du 1er Octobre 2023 au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.