Acquisition du nouveau matériel roulant : ce que prévoit l’ONCF pour les trois prochaines années

L’Office national des chemins de fer mobilisera plus de 12,3 milliards de DH pour les trois prochaines années, en vue d’acquérir du nouveau matériel roulant. Détails.

Acquisition du nouveau matériel roulant : ce que prévoit l’ONCF pour les trois prochaines années

Le 24 octobre 2023 à 16h02

Modifié 24 octobre 2023 à 16h23

L’Office national des chemins de fer mobilisera plus de 12,3 milliards de DH pour les trois prochaines années, en vue d’acquérir du nouveau matériel roulant. Détails.

Le rapport sur les établissements et entreprises publics (EEP) joint au PLF 2024 donne un aperçu sur les prévisions du programme d’investissement de l’Office national des chemins de fer (ONCF) pour les trois prochaines années (2024-2026).

Concrètement, l’ONCF devra mobiliser plus de 12,3 MMDH : 4,7 MMDH en 2024, 3,7 MMDH en 2025, et 3,8 MMDH en 2026. Cette manne financière servira à l’acquisition du nouveau matériel roulant de l’Office national qui table sur 48 millions de voyageurs pour l’année 2023, soit une progression de 4,6% par rapport à 2022.

Le rapport disponible sur le site du ministère de l’Economie et des finances renseigne que l’ONCF, qui a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 1,9 MMDH à fin juin 2023 – soit une hausse de 5% par rapport à la même période de 2022 –, a engagé les diligences requises dans l’optique de l’essor de l’écosystème ferroviaire national. Ce dernier vise la mise en place d’une unité industrielle de fabrication locale des trains, avec un taux d’intégration industrielle supérieur à 60% et la création d’une unité de maintenance grâce au partenariat avec le secteur privé.

Allègement de l'endettement en 2023

La même source suggère que le modèle de développement du secteur ferroviaire, fort impacté par l’endettement lourd de l’ONCF, nécessite l’accélération d’une réforme institutionnelle et organisationnelle. Et ce, afin d’optimiser le schéma de financement de l’infrastructure ferroviaire et de pérenniser l’action de l’Office pour accompagner les grands projets de développement prévus. Il s’agit de l’extension de la Ligne à grande vitesse (LGV) vers Agadir et Marrakech et des connexions portuaires de Safi et Nador West Med. À ce stade, il est utile de mentionner que, selon la même source, les prévisions de clôture de 2023 prévoient une légère diminution de l’endettement de l’ONCF pour atteindre plus de 43,2 MMDH, soit une baisse de 0,6% par rapport à 2022.

Cela dit, la signature du contrat-programme Etat-ONCF, en cours de préparation avec les parties concernées, permettra de bâtir les fondements du nouveau schéma de financement du programme de développement du secteur et d’améliorer la structure financière de l’Office.

En définitive, rappelons qu’en 2022, l’ONCF a réalisé son programme d’investissement à hauteur de 47%, soit un peu plus de 1 MMDH contre des prévisions de 2,5 MMDH. Et ce, après le report de certains projets en raison de la hausse des prix.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

NEMA Capital: Valeurs liquidatives des OPCI au 1er juillet 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.