χ

Le Trésor lève 4,95 MMDH portant ses levées à 40,3 MMDH en janvier

Annonçant un besoin initial de 2,5 milliards de dirhams pour la séance du mardi 24 janvier, le Trésor a fini par lever le double pour répondre à la grande demande des investisseurs. Aucune demande n’a été émise sur les maturités moyennes et longues, le court terme domine toujours.

Le Trésor lève 4,95 MMDH portant ses levées à 40,3 MMDH en janvier

Le 25 janvier 2023 à 10h46

Modifié 25 janvier 2023 à 13h26

Annonçant un besoin initial de 2,5 milliards de dirhams pour la séance du mardi 24 janvier, le Trésor a fini par lever le double pour répondre à la grande demande des investisseurs. Aucune demande n’a été émise sur les maturités moyennes et longues, le court terme domine toujours.

Les séances d’adjudication de bons du Trésor se suivent et se ressemblent. Mardi 24 janvier, le Trésor a fait une nouvelle sortie, affichant un besoin de près de 2,5 milliards de dirhams. Face à la grande demande du marché, qui a proposé des intentions de souscriptions de 28,2 milliards de dirhams, le Trésor a décidé d’aller au-delà de ses besoins en levant finalement 4,95 milliards de dirhams. Le taux de satisfaction du marché ressort ainsi à un niveau très faible : 17,56%.

Et l’ensemble de la demande affichée par les investisseurs a été orientée vers les maturités courtes, considérées toujours comme plus sûres.

Les maturités longues jugées toujours risquées

Sur une demande totale de 28,2 milliards, un montant de 23,5 milliards a été proposé sur les Bons à 13 semaines. Le Trésor n’en a pris qu’un milliard, pour un taux de satisfaction de 4,26%.

C’est sur le 52 semaines que le Trésor a fait l’essentiel de ses emplettes du jour, avec une levée de 3,95 milliards de dirhams pour une demande affichée par les investisseurs de 4,5 milliards. Sur cette maturité, le taux de satisfaction a été de 87,04%.

Aucune demande en revanche n’a été émise sur le moyen ou le long terme, qui a affiché zéro intention de souscription. Sur le 2 ans par exemple, les investisseurs n’ont proposé au Trésor qu’un petit montant de 196 millions de dirhams à des taux allant de 3,8% à 4%. Le Trésor n’a pas retenu cette demande.

Résultat des courses pour cette dernière séance du mois de janvier : 4,95 milliards levés, dont 3,95 milliards sur du 52 semaines (1 an) et 1 milliard sur du 13 semaines.

"C’était une séance orientée comme d’habitude sur le court terme, avec un fort intérêt pour les 13 semaines. Ce qui reflète que le marché n’a pas encore totalement confiance en l’orientation des taux moyens et longs et anticipe de nouvelles hausses dans les prochaines semaines après celles accusées en début d’année", commente un acteur du marché.

40,3 milliards de dirhams levés en janvier

Côté taux, la séance de ce mardi a connu une très petite détente sur les maturités touchées par le Trésor : dans la courbe primaire, une baisse de 0,12% sur le 13 semaines, qui se fixe désormais à 3,04%. Sur janvier, ce taux affiche néanmoins une hausse de 0,25%.

Idem pour le 52 semaines, qui a lâché -0,04% par rapport à la dernière séance, mais sans amortir la hausse de janvier (+1,32%). Le taux du 52 semaines reste ainsi à un niveau élevé par rapport à fin décembre : 3,49%.

Cette séance du 24 janvier signe ainsi la fin d’un mois mouvementé sur le marché de la dette intérieure.

Au total, le Trésor a levé depuis le début de l’année 40,3 milliards contre une demande affichée par les investisseurs de 102 milliards, soit un taux de satisfaction de 40%.

Les maturités courtes ont concentré l’essentiel des levées de ce mois, avec une part de 64% pour le 13 semaines, 15% pour le 26 semaines, 18% pour le 52 semaines et un petit 1% sur 10 ans qui a connu une petite levée de 250 millions de dirhams.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS: Convocation à l’Assemblée Générale Ordinaire du 05 Décembre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.