χ

Covid-19 : une cinquième vague n'est pas à écarter au Maroc

Après trois mois d'accalmie, la circulation de la Covid-19 a repris au Maroc. Le nombre de cas a doublé durant la première semaine du mois de novembre.

Covid-19 : une cinquième vague n'est pas à écarter au Maroc

Le 8 novembre 2022 à 15h28

Modifié 8 novembre 2022 à 18h58

Après trois mois d'accalmie, la circulation de la Covid-19 a repris au Maroc. Le nombre de cas a doublé durant la première semaine du mois de novembre.

Le nombre de cas est passé de 200, durant la semaine du 24 au 30 octobre, à 409 entre le 31 octobre et le 6 novembre, soit une hausse de 104,5%.

Les deux tiers des cas d'infection ont été enregistrés dans les régions de Rabat-Salé-Kénitra et Casablanca-Settat, a précisé Mouad Merabet, coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique du ministère de la Santé et de la protection sociale, dans une présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique.

Le taux de positivité s'est établi à 2,1% durant la semaine écoulée, après une stagnation à moins de 1% durant la période intermédiaire qui aura duré deux mois.

Le ministère de la Santé n'écarte pas une cinquième vague. “Nous aurons plus de visibilité à la fin de la semaine en cours”, a précisé le Dr Merabet.

Toutefois, les cas graves et critiques restent limités, selon le responsable. Trois cas seulement ont été admis dans les services de réanimation et de soins intensifs au cours de la première semaine de novembre, alors qu'aucun cas n'est sous respiration artificielle. Une moyenne d'un décès par semaine a été enregistrée.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SMI:Indicateurs semestriels au 30 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.