En détail, les recettes fiscales en 2021 (rapport de la DGI)

| Le 27/7/2022 à 16:08
En 2021, le taux de réalisation de la majorité des catégories d’impôts dépassait les objectifs. Au total, les recettes nettes atteignent 153 MMDH, soit 107% de l’objectif de la loi de finances. Notons la forte hausse des recettes liées au contrôle sur place et au contrôle sur pièces.

Dans son dernier rapport d’activité 2021, publié le 27 juillet, la Direction générale des impôts (DGI) revient sur les réalisations des recettes de l’an dernier.

L’instance note d’entrée que « malgré un contexte particulier, les recettes fiscales ont enregistré une nette performance en 2021, qui concerne aussi bien les recettes spontanées qu’additionnelles ». Les recettes fiscales brutes en 2021 ont progressé de 7% par rapport à l’année précédente à 167 MMDH. En net, elles affichent une hausse de 6% à 153,5 MMDH. Ces recettes nettes, par rapport à l’objectif de la loi de finances, atteignent un taux de 107%.

Cette surperformance des recettes nettes est observée sur tous les types d’impôts. L’an dernier, les recettes nettes de l’IS ont atteint 116% de l’objectif fixé dans la loi de finances 2021, avec un total de 47,1 MMDH. Les recettes nettes d’IR ont également surpassé les attentes, avec un taux de réalisation de 113% à 47,5 MMDH. Seule la TVA à l’intérieur n’a pas atteint les objectifs escomptés avec 91% de taux de réalisation et 32,3 MMDH de recettes nettes.

Les recettes additionnelles sont des rentrées fiscales mobilisées dans le cadre d’un recouvrement amiable ou suite à une action de recouvrement forcé. « Elles sont essentiellement issues du contrôle des défaillances en matière de dépôt, du contrôle sur pièces et sur place des déclarations, ainsi que celui des actes soumis aux droits d’enregistrement et de timbre », explique la DGI. En 2021, elles ont représenté 6% des recettes fiscales globales avec un total de 10,6 MMDH. Près des deux tiers des recettes additionnelles sont générées par l’IS et l’IR. Par rapport à 2020, elles progressent de 47,5%.

Les recettes liées au contrôle sur place progressent de 30%

Dans le cadre des recettes additionnelles, celles liées aux contrôles sur place ont atteint 2,8 MMDH en 2021, en hausse de 30% par rapport à l’année précédente. Cependant, ce montant est nettement inférieur à celui récolté en pré-crise, en 2019, où il s’établissait à 7,9 MMDH.

Les opérations de contrôle ont porté sur un total de 4.804 dossiers, soit un nombre en progression de 186% par rapport à 2020. « Les vérifications générales de comptabilité concentrent 50% des opérations, soit 88% de plus qu’en 2020 », précise la DGI.

Parmi les dossiers traités, 4.123 concernent des personnes morales, soit 86% de la population globale contrôlée, et 681 concernent des personnes physiques, soit 14% de la population globale contrôlée. Concernant les contrôles effectués en 2021, 50,4% étaient des vérifications générales et 49,6% des contrôles ponctuels.

Les recettes du contrôle sur pièces ont augmenté de 49%

Cette recette fiscale est présentée par l’instance comme permettant d’assurer une meilleure couverture du tissu fiscal et de promouvoir la conformité fiscale. Ces contrôles ont permis de générer 5,1 MMDH de recettes, soit une hausse de 49% par rapport à 2020.

80% de ces recettes ont été générées par des grandes entreprises et personnes morales. Les personnes physiques, à savoir les professionnels, comptent pour 20% des recettes collectées.

Le nombre de dossiers vérifiés en 2021 dépasse légèrement les 50.000, en progression de 62% par rapport à 2020.

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.