χ

Seat ose le scooter électrique

Seat entre sur le marché marocain du véhicule électrique, mais sur deux roues. Sa proposition : un scooter "à piles" qui espère séduire les citadins "écolo" avec des performances et une autonomie au-dessus de la moyenne.

Seat ose le scooter électrique

Le 20 juillet 2022 à 12h32

Modifié 20 juillet 2022 à 12h41

Seat entre sur le marché marocain du véhicule électrique, mais sur deux roues. Sa proposition : un scooter "à piles" qui espère séduire les citadins "écolo" avec des performances et une autonomie au-dessus de la moyenne.

En attendant l’arrivée sur notre marché de ses modèles électrifiés, Seat met un doigt dans la prise via « Seat Mó », filiale dédiée aux « nouvelles mobilités » dont la gamme compte deux trottinettes et un scooter électrique. C’est ce dernier qui vient d’intégrer les catalogues de la Centrale automobile chérifienne (CAC), importateur local de la marque ibérique.

Baptisé « Mó 125 » (en référence à sa puissance équivalente à celle d’un 125 cm3), le nouveau venu est en fait la version « rebadgée » du S01, un modèle du constructeur espagnol Silence, spécialiste des deux-roues électriques. L’intervention de Seat se limite à des détails esthétiques, venant compléter un look sobre mais moderne. Outre une optique à LEDs, l’équipement comprend un tableau de bord à affichage numérique, deux prises USB, le freinage intégral et, niché sous la large selle, un coffre capable d’accueillir deux casques. Petit plus : contrairement à ses pairs thermiques, le Seat Mó 125 dispose d’une marche arrière, bien pratique pour reculer les 155 kg de l’engin.

Une autonomie de 137 km

Le plat de résistance est évidemment le moteur électrique logé dans la roue arrière. Développant une puissance maximale de 9 kW (12,2 chevaux) et surtout 240 Nm de couple, il offre au Mó 125 des performances de premier ordre. Entre les accélérations canon et une vitesse de pointe de 95 km/h, le « e-scooter » espagnol peut sans mal quitter la ville pour s’aventurer sur les voies rapides, d’autant qu’avec sa batterie de 5,6 kWh, l’autonomie est annoncée à 137 km (sur le cycle WLTP).

Au bout de ce parcours, il est temps de ravitailler le Seat Mó 125 en électrons, soit en le branchant directement au secteur, ou en extrayant sa batterie amovible, dotée de deux roulettes et d’une poignée rétractable, pour la recharger à domicile. Dans les deux cas, un délai de 6 à 8 heures est nécessaire pour faire le « plein » de Watts, le tout supervisé par une application mobile qui affiche l’évolution de la charge en temps réel.

Proposé à 69.000 DH, le Seat Mó 125 s’avère bien plus coûteux que la foule de scooters électriques (essentiellement d’origine chinoise) qui composent l’essentiel de l’offre sur notre marché, et dont le prix avoisine les 20.000 DH. L’Espagnol peut toutefois se prévaloir d’une finition plus soignée, d’un équipement plus riche et surtout d’une puissance et d’une autonomie largement supérieures. Avis aux citadins pressés et à la sensibilité « écolo » assumée.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : annonce légale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.