χ

Rappel. Voici ce qu’il faut savoir sur les conditions d’accès et de sortie du Maroc

Le Maroc rouvre ses frontières à partir de ce lundi 7 février. Cette mesure sera, comme à l’accoutumée, accompagnée de nouvelles conditions d’entrée et de sortie du territoire national. Voici les réponses aux principales interrogations.

Rappel. Voici ce qu’il faut savoir sur les conditions d’accès et de sortie du Maroc

Le 7 février 2022 à 12h17

Modifié 7 février 2022 à 16h36

Le Maroc rouvre ses frontières à partir de ce lundi 7 février. Cette mesure sera, comme à l’accoutumée, accompagnée de nouvelles conditions d’entrée et de sortie du territoire national. Voici les réponses aux principales interrogations.

Après l’annonce des conditions qui accompagnent la réouverture des frontières, de nombreuses questions se posent. Médias24 présente ici les précisions et explications collectées auprès de sources officielles, notamment le ministère de la Santé et l’Office national des aéroports (ONDA).

Conditions d’entrée au Maroc

> Quelles sont les conditions exigées par le gouvernement pour entrer sur le territoire national ?

« Le passeport vaccinal Covid-19 et le résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 heures (délai entre prélèvement et enregistrement) sont obligatoires », précise l’ONDA sur son portail.

 Avant l’embarquement, les passagers doivent présenter :

– « Une fiche sanitaire du passager, à télécharger en ligne avant embarquement (distribuée aussi à bord de l’aéronef ou du navire), dûment renseignée, notamment l’adresse du passager et deux numéros de téléphone permettant de le localiser, en cas de besoin, pendant les dix jours qui suivent son arrivée sur le territoire national », ajoute la même source.

À l’arrivée, ils doivent se soumettre à :

– « Un test antigénique rapide systématique au niveau des points d’entrée, et des prélèvements aléatoires pour des tests PCR aléatoires.

– En cas de négativité du test antigénique rapide : rien à signaler.

– En cas de positivité du test antigénique rapide :

* Si la personne est asymptomatique ou présente un tableau bénin : traitement en auto-isolement à domicile, ou à l’hôtel s’il s’agit d’un touriste, selon le protocole national en vigueur ;

* Si la personne présente une symptomatologie modérée : prise en charge en milieu hospitalier, public ou privé, selon le protocole national en vigueur », souligne l’ONDA.

> Qu’est-ce qu’un passeport vaccinal Covid-19 ? 

Une source autorisée nous a fait savoir ce qui suit : « Tous les pass vaccinaux délivrés par les autres pays sont acceptés à condition qu’ils soient valides dans le pays d’émission. »

Cela signifie qu’un voyageur muni d’un pass vaccinal français, par exemple, est dans l’obligation, lors de son entrée au Maroc, de respecter le schéma vaccinal en France.

Le Maroc et l’Union européenne sont liés par une convention d’interopérabilité des pass sanitaires et vaccinaux. L’équivalence des attestations de part et d’autre facilite la vérification de la validité des pass que présentent, à leur arrivée, les voyageurs en provenance d’Europe.

> À partir de quel âge le pass vaccinal est-il exigé ?

Intervenant à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), mercredi 2 février, le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, a précisé que le pass vaccinal était exigé à partir de 18 ans.

> Quelles sont les conditions d’accès pour les enfants ?

D’après l’ONDA et le ministère de la Santé, à l’entrée au Maroc :

– Aucune condition d’accès n’est appliquée pour les enfants de moins de 6 ans.

– Pour les enfants âgés de 6 ans et moins de 18 ans : la seule condition d’accès est la présentation d’un test PCR négatif datant de moins de 48 heures, en plus d’un test antigénique rapide à l’arrivée. 

> La classification des pays étrangers en fonction de leur situation épidémiologique (listes A, B, C) a-t-elle été abandonnée ?

Une source bien informée nous confie que « puisque cette classification n’a pas été mentionnée dans le nouveau protocole de voyage, les conditions sont les mêmes pour tous les voyageurs quel que soit leur pays d’arrivée ».

> Ces conditions d’accès sont-elles les mêmes pour les MRE, touristes étrangers, touristes résidant au Maroc et binationaux ?

Comme pour les listes des pays, « puisque aucune distinction n’a été faite sur le nouveau protocole de voyage entre ces différentes catégories, les conditions sont les mêmes pour tous les voyageurs », ajoute notre source.

Conditions de sortie du Maroc

> Que veut dire pass vaccinal ? La troisième dose est-elle obligatoire ? Au-delà de quel mois ? Qu’en est-il pour les personnes vaccinées par le vaccin Janssen ? 

« Pour sortir du territoire national, la dose booster (D3) est obligatoire si la deuxième dose vaccinale (ou celle de la dose unique du vaccin J&J) remonte à plus de quatre mois », précise l’ONDA.

Cela signifie que pour que le pass vaccinal soit valide, une personne doit avoir effectué deux doses d’un vaccin anti-Covid à double dose ou une dose d’un vaccin unidose, et que la dernière dose ne dépasse pas les 4 mois. Au-delà de 4 mois, les voyageurs doivent effectuer la troisième dose, sinon le pass vaccinal ne sera plus valide.

> Le schéma vaccinal est-il considéré comme « complet » pour des personnes vaccinées par deux doses plus une infection au Covid ? Le cas échéant, la présentation d’un certificat de guérison est-elle obligatoire ? Quelle est la durée de sa validité ?

D’après l’ONDA, « pour les personnes n’ayant pas reçu une dose booster et qui sont récemment guéries du Covid-19, la troisième dose ne peut être administrée qu’après 4 semaines (28 jours) de la date de l’infection ».

Ces personnes peuvent quitter le territoire avec :

– Leur ancien pass vaccinal accompagné d’une attestation de guérison ou d’un test PCR négatif.

– En plus du résultat du test PCR ou du test antigénique rapide documentant la dernière infection.

Cette mesure donne ainsi aux voyageurs récemment atteints par le Covid-19 un délai de grâce de 4 semaines. Au-delà de ce délai, et si la dernière injection du vaccin (la deuxième pour les vaccins à double dose) dépasse 4 mois, ils devront effectuer la troisième dose booster pour que leur pass vaccinal soit valide.

> Quelles sont les conditions exigées pour les enfants à la sortie du territoire national ?

Voici ce que le ministre de la Santé a précisé mercredi 2 février :

– Pour les enfants de 0 à 12 ans, rien n’est demandé.

– Pour les enfants de 12 à 18 ans, un pass vaccinal est exigé. Au-delà de 18 ans, ils doivent se référer au protocole défini pour les adultes.

Ci-dessous le nouveau protocole sanitaire pour les voyages internationaux publié vendredi 4 février par le ministère de la Santé:

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AFRIC INDUSTRIES : Publication du Rapport Financier Annuel 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Khalid Zazou à la Fondation Universitaire Links. ‘ La réforme fiscale , bilan et perspectives ‘