χ

L’OMM confirme un nouveau record de chaleur de 38°C dans l’Arctique

L’Organisation météorologique mondiale a validé la température record de 38 °C (100,4 °F) dans l’Arctique, relevée le 20 juin 2020 dans la ville russe de Verkhoyansk.

L’OMM confirme un nouveau record de chaleur de 38°C dans l’Arctique

Le 14 décembre 2021 à 11h06

Modifié 14 décembre 2021 à 12h28

L’Organisation météorologique mondiale a validé la température record de 38 °C (100,4 °F) dans l’Arctique, relevée le 20 juin 2020 dans la ville russe de Verkhoyansk.

« Cette température, qui évoque davantage les rivages de la Méditerranée que les glaces de l’Arctique, a été relevée dans une station météorologique d’observation de Sibérie au cours d’une vague de chaleur exceptionnelle et prolongée », explique l’Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un communiqué.

Pendant une grande partie de l’été 2020, les températures moyennes relevées dans cette région de l’Arctique ont parfois dépassé de 10°C les normales saisonnières, favorisant ainsi la propagation d’incendies dévastateurs et une fonte massive des glaces. Cela a également contribué, dans une large mesure, à faire de cette année l’une des trois années les plus chaudes jamais observées, indique la même source.

« Ce nouveau record pour l’Arctique fait partie d’une série d’observations signalées sur la base de données de l’OMM, concernant les extrêmes météorologiques et climatiques qui font retentir la sonnette d’alarme sur l’évolution de notre climat. En 2020, un nouveau record de chaleur (18,3°C) avait également été enregistré pour le continent antarctique », a déclaré le secrétaire général de l’OMM, Petteri Taalas, cité dans le communiqué.

Les enquêteurs de l’OMM travaillent actuellement à la vérification de relevés de température de 54,4°C enregistrés en 2020 et en 2021 dans l’endroit le plus chaud de la planète, la Vallée de la Mort en Californie. Ils travaillent aussi à la validation d’un nouveau record de température européen de 48,8°C, relevé en Sicile cet été. « Les comités d’évaluation associés à la base de données de l’OMM sur les extrêmes météorologiques et climatiques n’ont jamais mené autant d’enquêtes de front », a ajouté M. Taalas.

D’après l’agence des Nations unies pour la météorologie, l’Arctique est l’une des régions du monde où les températures augmentent le plus rapidement, son taux de réchauffement étant plus de deux fois supérieur à la moyenne mondiale. La température extrême qui y a été relevée, ainsi que le changement climatique qui se poursuit, ont incité un groupe d’experts de l’OMM à ajouter une nouvelle catégorie climatique à la base de données sur les extrêmes météorologiques et climatiques, à savoir celle de « la température la plus élevée enregistrée au nord du cercle polaire arctique (au-delà de 66,5° de latitude N) ».

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MAROC LEASING : Communication financière – Indicateurs d’activité du 1er trimestre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.