Permis de conduire: vers la digitalisation des épreuves pratiques

Les épreuves pratiques pour l'obtention du permis de conduire seront effectuées à l’aide d’une voiture intelligente qui interagit avec son environnement. Le but est d'assurer une évaluation objective des performances des candidats dans des conditions réelles de conduite.

Permis de conduire: vers la digitalisation des épreuves pratiques

Le 18 juin 2021 à 14h50

Modifié 18 juin 2021 à 14h50

Les épreuves pratiques pour l'obtention du permis de conduire seront effectuées à l’aide d’une voiture intelligente qui interagit avec son environnement. Le but est d'assurer une évaluation objective des performances des candidats dans des conditions réelles de conduite.

Un accord de partenariat et de coopération a été signé, jeudi 17 juin, entre l’Agence nationale de la sécurité routière et l’Université Mohammed VI polytechnique de Benguerir en vue de digitaliser les épreuves pratiques pour l’obtention des permis de conduire et l’ouverture sur les nouvelles technologies dans ce secteur.

Cet accord vise à booster le niveau des formations dispensées par les établissements d’enseignement de la conduite et à garantir une évaluation objective, transparente et équitable de l’acquisition des connaissances et des compétences par les conducteurs novices.

L’objectif étant, en outre, de crédibiliser davantage l’obtention du permis de conduire et d’assurer un processus de traçabilité et de transparence dans l’évaluation des candidats à l’examen pratique du permis de conduire.

La mise en œuvre de ce partenariat sera étalée sur cinq étapes complémentaires allant de la phase d’études, de conception et de réalisation jusqu’au développement et tests de l’ensemble du dispositif technique.

Pour ce faire, une collaboration scientifique et technique entre les deux parties permettra de créer un kit de digitalisation intégré aux véhicules d’examen et permettant l’évaluation objective des performances des candidats au permis de conduire dans des conditions réelles de conduite.

Limiter l’implication de l’élément humain

Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le directeur de la Narsa, Benacer Boulaajoul, a relevé que son agence dispose d’un matériel complet des épreuves théoriques pour l’obtention du permis de conduire, à travers le projet d’une « banque » de questions qui va atteindre 1.000 questions au lieu de 600 actuellement.

Il a relevé que dans le cadre du nouveau système des examens pratiques, cette opération sera digitalisée puisque toutes les opérations de terrain seront réalisées à l’aide de machines et donc limiter l’implication de l’élément humain dans l’évaluation objective du candidat.

Les épreuves pratiques seront effectuées à l’aide d’une voiture intelligente qui interagit avec son environnement, notant que les chercheurs et universitaires de l’UM6P se pencheront sur la réalisation d’un projet modèle et le présenteront au début de l’année prochaine en attendant de le généraliser au niveau national.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : annonce légale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD