χ

Egalité des genres: le Maroc recule d’une place dans le classement Davos 2021 

Le Maroc recule d'une place dans le classement 2021 du Global Gender Gab et se positionne au 144e rang au niveau mondial et au 12e dans la région Mena.

Egalité des genres: le Maroc recule d’une place dans le classement Davos 2021 

Le 6 avril 2021 à 13h34

Modifié 11 avril 2021 à 2h51

Le Maroc recule d'une place dans le classement 2021 du Global Gender Gab et se positionne au 144e rang au niveau mondial et au 12e dans la région Mena.

L’indice mondial de l’écart entre les sexes compare l’évolution des écarts entre les sexes selon quatre dimensions clés: participation et opportunités économiques, niveau d’instruction, santé et survie et autonomisation politique. Cette année, l’indice compare 156 pays.

Une autre génération de femmes devra attendre la parité entre les sexes, selon le rapport 2021 du Forum économique mondial (Davos). La réduction de l’écart mondial entre les sexes a augmenté d’une génération: 36 années supplémentaires sont ajoutées au temps restant pour combler l’écart entre les sexes, passant de 99,5 ans à 135,6 ans.

La détérioration en 2021 est en partie attribuée à un écart politique grandissant entre les sexes dans plusieurs pays à forte population. 

Bien que plus de la moitié des 156 pays indexés enregistrent une amélioration, les femmes n’occupent toujours que 26,1% des sièges parlementaires et 22,6% des postes ministériels dans le monde. Sur la base de ce critère, le Maroc est classé 113e sur 156 pays. 

L’écart économique entre les sexes n’a connu qu’une amélioration marginale depuis l’édition 2020 et devrait prendre encore 267,6 ans pour se résorber. De son côté, le Maroc est classé 148e sur la base de ce critère.

Les écarts entre les sexes dans l’éducation et la santé sont presque comblés. Alors que 37 pays ont atteint la parité entre les sexes dans le domaine de l’éducation, il faudra encore 14,2 ans pour combler complètement cet écart en raison du ralentissement des progrès. Le Maroc se positionne à la 116e place concernant l’écart dans l’éducation. 

Dans le domaine de la santé, plus de 95% de cet écart entre les sexes a été comblé, enregistrant une légère baisse depuis l’année dernière. Le Maroc est à la 139e place sur la base de ce critère.

Au final, le Royaume se positionne à la 144e place dans le classement global 2021, soit un rang de moins par rapport à l’édition précédente. 

L’Islande reste le pays le plus égalitaire entre les sexes au monde, suivie de la Finlande et de la Norvège. Par ailleurs, l’Iraq (154e), le Yémen (155e) et l’Afghanistan (156e) sont à la queue du classement.

Le rapport souligne également que la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord (Mena) continue d’afficher le plus grand écart entre les sexes (39,1%) qui reste à combler. Malgré une légère amélioration, les progrès sont lents et il faudra 142,4 ans pour réduire l’écart entre les sexes, en grande partie en raison du grand écart économique entre les sexes, avec seulement 31% des femmes faisant partie de la population active .

Au niveau de la région, le Maroc est à la 12e place. Israël est à la tête du podium, suivi des Emirats arabes unis et de la Tunisie. Le Yémen, quant à lui, est à la 19e et dernière place.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post AGE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.