Handicap: le diagnostic du Conseil supérieur de l'éducation

Malgré les efforts déployés par les différents secteurs, les personnes en situation de handicap bénéficient moins des services d’éducation et de formation. C'est le principal constat tiré par le Conseil.

Handicap: le diagnostic du Conseil supérieur de l'éducation

Le 24 mai 2019 à 14h28

Modifié 10 avril 2021 à 21h14

Malgré les efforts déployés par les différents secteurs, les personnes en situation de handicap bénéficient moins des services d’éducation et de formation. C'est le principal constat tiré par le Conseil.

Le Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique a présenté, jeudi 23 mai, son projet d’avis sur l'"Education des personnes en situation de handicap: vers une éducation inclusive, équitable et efficiente".

L'avis, objet d'une auto-saisine du Conseil, a été élaboré par la Commission permanente des curricula, programmes, formations et outils didactiques.

Malgré les efforts déployés, les personnes en situation de handicap bénéficient moins des services d’éducation et de formation. 

En effet, le Conseil énumère un nombre de problématiques:

- Une double discrimination à l’égard des personnes en situation de handicap: obstacles généraux liés à la scolarisation et difficultés particulières liées au handicap (perceptions sociales, accessibilité et faible niveau de formation des ressources humaines ...);

- Une offre éducative limitée et privation de la grande majorité de l’accès à l'éducation, tous niveaux confondus (préscolaire, scolaire, supérieur, formation professionnelle...);

- Un bilan insuffisant des classes d’intégration scolaire, qui se sont transformées en de nouveaux espaces de discrimination;

- Une faible qualité de l'enseignement destiné aux apprenants;

- L’absence d’une approche institutionnelle et socio-éducative nationale dans le domaine, dispersion et absence d’homogénéité des curricula d'enseignement en place;

- Un manque de collaboration entre les professionnels et les familles, faible communication entre l'école et les parents d'enfants en situation de handicap;

- Le manque d'implication du secteur privé;

- La prédominance des représentations négatives et de l'approche médicale et caritative;

- L’insuffisance des fonds alloués aux associations œuvrant dans l’éducation et la formation des personnes en situation de handicap.

- Les formations professionnelles, aussi limitées soient-elles, offrent peu d'opportunités d'emploi, de promotion sociale et de stabilité professionnelle;

- Le cadre juridique ne protège pas suffisamment le droit au travail des personnes handicapées.

Recommandations

Le Conseil ressort avec plusieurs recommandations dans le but de concrétiser une éducation inclusive en adéquation avec les politiques de coordination, de durabilité, d'adéquation et de participation:

- Un renforcement global et durable des capacités des acteurs éducatifs et des intervenants en éducation des personnes en situation de handicap;

- Promotion par la formation et la qualification professionnelle;

- Promotion par l’investissement dans l’employabilité et la diversification des politiques de l’emploi;

- Mise à jour régulière des données et informations sur le handicap et l’éducation des personnes en situation de handicap;

- Assurer la continuité des programmes, plans d'action, mesures et structures adoptés dans l'éducation des enfants en situation de handicap, une responsabilité qui incombe à l’Etat;

- Laisser place à l’initiative et à l’innovation lors de l’élaboration des plans et de diversifier les modes d’action, les ressources et les partenariats. 

Le Conseil recommande, également, de réaliser une étude nationale sur l'évolution de la situation des personnes en situation de handicap en matière de droit à l'éducation et à la formation.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Alliances: Résultats au 31 décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.