Crédit du Maroc : des bénéfices en progression de 8,6% à fin mars 2019

S.E.H. | Le 29/4/2019 à 9:20

Ce résultat est porté par la bonne tenue de l'activité commerciale, la maîtrise des charges d'exploitation et l'allègement du coût du risque. 

A fin mars 2019, Crédit du Maroc affiche un produit net bancaire en progression de 2,4%, à 600,4 millions de dirhams.

La marge nette d'intérêt du groupe bancaire progresse de 2,4% à 450,1 millions de dirhams, "portée par la croissance des encours clientèle et la poursuite de l'optimisation du coût de la ressource", souligne un communiqué du CDM.

La marge sur commissions s'accroît, quant à elle, de 6,8% à 122,6 millions de dirhams, et ce "grâce à la bonne tenue de la monétique, de la banque au quotidien et la bancasssurance", ajoute le communiqué.

Le résultat de marché affiche pour sa part une légère régression, à 48,9 millions de dirhams contre 52 millions une année auparavant.

En conséquence, le RNPG progresse de 8,6% à 125,1 millions de dirhams. Ce résultat intègre un coût du risque de 77,5 millions de dirhams, en recul de 26,7%, portant ainsi le taux de coût du risque à 0,6% et le taux de couverture consolidé à 90,6%.

Crédit du Maroc note également que l'impôt sur les sociétés intègre, à fin mars 2019, la nouvelle cotisation sociale de solidarité pour un montant de 18,5 millions de dirhams.

Le résultat brut d'exploitation s'améliore pour sa part de 4,6%, à 303,1 millions de dirhams, profitant de la stabilité des charges à 297,2 millions de dirhams. Le coefficient d'exploitation passe sous la barre des 50% pour s'établir à 49,5%.

Les fonds propres s’établissent à près de 6,4 milliards de dirhams à fin mars 2019, en progression de 16,7% en glissement annuel. Le ratio de solvabilité global ressort ainsi à 15,17% et le core Tier 1 à 11,79%, au dessus des normes réglementaires. Pour sa part, le ratio LCR (Liquidity Coverage Ratio) s’établit à 157%.

Début d'année favorable pour l'activité commerciale

Sur le plan commercial, Crédit du Maroc affiche un début d'année favorable avec une progression de 9% des crédits à la clientèle, qui atteignent 40,6 milliards de dirhams à fin mars 2019.

La banque ancre son positionnement dans le financement des clients particuliers, avec un accroissement des crédits à la consommation de 14% à 3,9 milliards de dirhams et une hausse de 5,7% des crédits à l'habitat à 13,9 milliards de dirhams.

"Crédit du Maroc continue en même temps à soutenir le développement des entreprises aussi bien par le biais des financements court terme (+16,5%), que des financements leasing (+9,7%) et offshore (+485%)", souligne la banque.

D'une autre part, les ressources globales du groupe bancaire ont augmenté de 6,3% comparativement à fin mars 2018, pour s’établir à 51,8 milliards de dirhams. Les ressources à vue se sont accrues de 5,1% à 26,9 milliards de dirhams, "notamment grâce à l’accroissement de la base clientèle".

"Crédit du Maroc continue à promouvoir auprès de ses clients la diversification des placements, comme en dénote la progression de 21,2% à 10,4 milliards de dirhams de l’épargne hors bilan, avec respectivement 31,7% pour l’assurance Vie et 15,5% pour les OPCVM", ajoute la banque.

Agnès Coulombe quitte le Directoire

Le Conseil de Surveillance du Crédit du Maroc a également pris acte de la démission d’Agnès Coulombe, membre du Directoire en charge du Pôle Fonctionnement; appelée à exercer d’autres fonctions au sein du groupe français Crédit Agricole, maison mère du Crédit du Maroc.

"Le Conseil de Surveillance a témoigné à Madame Agnès Coulombe toute sa reconnaissance pour son implication permanente et son importante contribution au développement du Crédit du Maroc et pour l’engagement dont elle a fait preuve dans la conduite des projets placés avec son autorité, dont celui du futur siège du Crédit du Maroc, chantier important de la feuille de route stratégique et qui vient refléter l’ampleur du projet de la transformation de la banque".

La banque indique que le nom du successeur d'Agnès Coulombe sera communiqué dans les prochaines semaines.

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 29/2/2024 à 12:47

    Virement instantané : 21 milliards de DH émis et 31.000 virements par jour en 2023

    Entre le 1er juin et jusqu’au 31 décembre 2023, 31.000 virements instantanés en moyenne ont été effectués chaque jour. Sur cette même période, un total de près de 21 milliards de dirhams a été émis. Détails.
  • | Le 29/2/2024 à 10:05

    Cosumar : chiffre d’affaires consolidé quasi-stable en 2023

    Le chiffre d’affaires demeure stable par rapport à 2022 du fait d’une baisse des volumes de ventes disponibles à l’export et d’une légère hausse des ventes sur le marché local. La production de sucre blanc a baissé de 30% du fait de la campagne agricole compliquée.
  • | Le 29/2/2024 à 9:51

    SNEP : baisse de 28% des revenus en 2023

    Le groupe a notamment subi un impact sur ses revenus du fait de la baisse des prix de vente du PVC et des arrêts de production nécessaires à la réalisation des essais de démarrage des nouvelles unités.
  • | Le 29/2/2024 à 9:29

    LafargeHolcim Maroc : le chiffre d’affaires progresse de près de 3% en 2023

    Le groupe a pu assurer une petite croissance de son chiffre d’affaires dans un contexte annuel compliqué grâce à une hausse des ventes de ciment et des exportations de clinker.
  • | Le 29/2/2024 à 9:16

    Auto Hall : chiffre d’affaires stable en 2023

    Le groupe a pu bénéficier d’une reprise notable des ventes durant le T4-23. Concernant les résultats en 2023, ils font ressortir une amélioration par rapport aux niveaux enregistrés à fin juin 2023. Mais dans un contexte économique difficile, ils restent en recul par rapport à l’année précédente.
  • | Le 28/2/2024 à 16:18

    Akdital : hausse de 85% des revenus en 2023

    L'accroissement du périmètre a permis une forte croissance des revenus du groupe. Les investissements ont progressé de 31% par rapport à 2022, à plus d'un milliard de dirhams, notamment pour l'acquisition d'équipements et la construction des 5 nouvelles cliniques ouvertes en 2023.