χ

Rupture avec l’Iran: Hezbollah et Téhéran nient

Le 2 mai 2018 à 12h33

Modifié 11 avril 2021 à 2h46

Dans un communiqué relayé ce mercredi 2 mai par l'agence officielle de presse libanaise, le Hezbollah a nié tout "soutien ou formation du polisario". 

En réaction à la décision du Maroc de rompre ses relations avec l'Iran, le Hezbollah évoque des pressions internationales notamment "américaine, saoudienne et israélienne".

De son côté, le ministère iranien des Affaires étrangères a nié "toute coopération de l'ambassade iranienne en Algérie avec le polisario", peut-on lire dans un communiqué.

Annonçant la décision marocaine, mardi 1er mai, le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita a affirmé que la décision est prise pour des "considérations purement bilatérales et n'a aucun lien avec les développements régionaux ou internationaux" et que le "Maroc ne prend jamais ce genre de décision sous influence ou sous pression, mais lorsqu’il s’agit de son intégrité territoriale, de sa sécurité nationale, de la sécurité de ses citoyens, il ne peut qu’être ferme et prendre des décisions claires".

Le Maroc a annoncé que les preuves qu'il détient seront communiquées à plusieurs pays.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest procédera à la distribution du rendement trimestriel le 28 décembre 2021 portant ainsi le rendement total payé en 2021 à 6 DH/action

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Rencontre avec Abdellah Abaakil,député PSU à Casablanca