χ

Législatives. Le ministère de l'Intérieur dément tout tripatouillage des bureaux de votes

Législatives. Le ministère de l'Intérieur dément tout tripatouillage des bureaux de votes

Le 23 septembre 2016 à 11h19

Modifié 23 septembre 2016 à 11h19

Le ministère de l'Intérieur dément catégoriquement les accusations de Abdessamad Sekkal, président de la région Rabat-Salé-Kénitra.

Sur sa page Facebook, cet élu PJD a accusé l'Intérieur d'avoir massivement déplacé les électeurs PJD, après une étude discrète et de leur avoir attribué des bureaux de vote très éloignés de leurs domiciles. Il ajoute que l'objectif est que cet éloignement les décourage à se rendre au bureau de vote.

M. Sekkal donne son propre exemple pour illustrer ce propos. L'Intérieur aurait ainsi identifié la plus grande partie des électeurs PJD.

Une source proche du ministère de l'Intérieur dément catégoriquement cette accusation. Cette source explique que le Maroc compte 40.000 bureaux de vote, parmi lesquels:

-trois lycées de Rabat (dont le bureau de vote de M. Sekkal) vont être fermés pour travaux et ne pourront pas servir de bureaux de vote. Toute la population concernée a été déplacée et pas seulement une partie d'entre eux.

-129 bureaux de vote ont été supprimés de la liste pour des raisons "techniques".

Ces accusations ont beaucoup buzzé sur les réseaux sociaux.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ALUMINIUM DU MAROC : AVIS RECTIFICATIF DE CONVOCATION ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE - Projet de résolution 2021 06 03

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.