Le programme d’investissement de la Santé publique pour 2016

Le budget vise 3 grandes tranches d'investissement: l'une pour la lutte contre les disparités, l'autre pour l'offre médicale et la dernière pour la construction de nouveaux CHU.

Le programme d’investissement de la Santé publique pour 2016

Le 9 novembre 2015 à 14h56

Modifié 9 novembre 2015 à 14h56

Le budget vise 3 grandes tranches d'investissement: l'une pour la lutte contre les disparités, l'autre pour l'offre médicale et la dernière pour la construction de nouveaux CHU.

La part de la Santé dans le programme de lutte contre les disparités territoriales et sociales est estimée à 1,4 milliard de DH. C’est ce qui ressort de la présentation du ministre de la Santé dans le cadre de la discussion des budgets sectoriels au sein de la commission des secteurs sociaux de la Chambre des Représentants.

1. La lutte contre les disparités sociales entre les régions: 17.000 douars concernés.

Le programme décidé par le Roi et lancé sur 7 ans cible plus de 20.000 douars. Dans sa partie Santé, il vise 17.758 douars, soit une population de 6 millions de bénéficiaires, souffrant de carences chroniques en matière de l’offre de santé.

Pour remédier à cela, le ministère a programmé, dès 2016, la création de 523 dispensaires, 232 centres de santé, 176 maternités, 396 unités mobiles de santé et l'acquisition de 447 ambulances. Le programme prévoit également des unités sanitaires de proximité dont le nombre n’est pas précisé dans les projections présentées en commission. En revanche, le staff médical bénéficiera de la construction de 424 logements en milieu rural.

2. La mise à niveau de l'offre de santé.

Mise à part cette contribution au programme de lutte contre les disparités territoriales et sociales, le ministère de la Santé poursuit son plan de mise à niveau de l’offre de santé. Les régions y sont très présentes et le planning de réalisation couvre des régions qui ne disposent pas de grandes infrastructures sanitaires. C’est dire que le budget discuté en commission couvre les réalisations à mettre en exécution (ou déjà entamées en 2015 et se poursuivront en 2016) en 2016 et celles qui débordent du cadre annuel du budget. Cette partie est couverte par les investissements inscrits dans les engagements 2017.

Pour cette partie du programme d’investissement du ministère de la Santé, le budget table sur un engagement de près d’1 MMDH. A vrai dire, il s’agit de l’affectation des 950 MDH que le gouvernement économisera grâce à la suppression de la subvention du sucre.

Cette enveloppe servira, selon le planning présenté aux élus de la nation, à améliorer l’offre de santé pour les couches défavorisées ou à faible revenu.

Techniquement, il s’agit de la mise à niveau de l’infrastructure existante, notamment hôpitaux de provinces et dispensaires. Une bonne partie du budget sera allouée à la rénovation immobilière et une autre à l’achat d’équipements. Le planning parle ainsi d’équipement de consultation et de radiologie comme les IRM, échographie et scanners.

3. CHU à Tanger, Agadir et Laâyoune.

Une dernière tranche du budget, et pas des moindres, sera affectée à équilibrer l’offre de santé entre les régions. Le budget global alloué à ce plan d’investissement est estimé à 8,7 MMDH financés pour une bonne partie par des Fonds de développement arabes.

Ce sera le cas pour:

-le CHU de Tanger d’une capacité de 771 lits, mobilisant 2,33 milliards de DH avec la contribution du Fonds de développement Qatari;

-Le CHU d’Agadir offrant 867 lits avec une enveloppe budgétaire de 2,33 MMDH financés par le Fonds de Développement Saoudien;

-Le CHU de Rabat. Il s’agit de la reconstruction de fameux Avicennes moyennant un investissement de 2,9 MMDH pour une capacité d’accueil de 844 lits. Le Fonds de Développement Qatari participera à ce projet;

-Enfin le CHU de Laâyoune mobilisant 1,2 MMDH pour une capacité totalisant 500 lits et une offre médicale qui couvrira les provinces des trois régions du sud marocain.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

HPS : Résultats Semestriels 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.