Woussoul, l’application qui facilite la vie des handicapés

L’application mobile et web permet aux personnes en fauteuil roulant de trouver les endroits accessibles. Le projet est porté par des jeunes marocains qui veulent améliorer les déplacements des handicapés.  

Woussoul, l’application qui facilite la vie des handicapés

Le 4 octobre 2013 à 14h37

Modifié 4 octobre 2013 à 14h37

L’application mobile et web permet aux personnes en fauteuil roulant de trouver les endroits accessibles. Le projet est porté par des jeunes marocains qui veulent améliorer les déplacements des handicapés.  

Derrière toute invention, il y a souvent une nécessité. L’aventure Woussoul a commencé avec le besoin interne d’un groupe de 4 jeunes marocains, dont deux sont handicapés. C’est ainsi qu’un souci personnel s’est transformé en une solution à une problématique communautaire.

L’application Wossoul est susceptible de fournir des informations d’accessibilité sur une variété d’endroits y compris les restaurants, magasins et établissements publics.

Grâce a la mobilisation de développeurs volontaires et une subvention du Mepi (Maison européenne des procédés innovants), l’équipe Woussoul a pu mettre en place la première version de l'application Woussoul pour Android et iPhone. L’application permet également de faire un check-in à un endroit particulier présentant une accessibilité. Woussoul calcule ensuite un score global d'accessibilité sur la base des réponses à l'enquête.

Plus de 400 endroits indexés à Rabat

L'application est actuellement en version beta, de nouvelles versions verront prochainement le jour. Grâce au soutien de la Jeune chambre internationale (JCI) de Rabat, l’équipe de Woussoul a pu collaborer avec 40 membres utilisateurs pilotes qui ont alimenté la base de données tout en participant à l’évaluation de l’application.

Depuis son lancement en février 2013, plus de 400 endroits ont été indexés, uniquement à Rabat. Seulement, nos jeunes voient plus grand et projettent d’élargir leur champ d’application sur d’autres villes du Maroc et même à l’échelle internationale. Déjà, une cinquantaine d’endroits ont été indexés notamment en Allemagne, France et Turquie.  

Toutefois, la vision du projet n'est pas seulement d'offrir un outil d'évaluation de l'accessibilité des lieux mais aussi d'exercer une pression sur les propriétaires mal notés sur le système afin qu'ils puissent améliorer leur accessibilité.

Les données récoltées sur l'accessibilité seront mises à la disposition des organisations œuvrant dans le domaine du handicap afin de les utiliser dans leurs campagnes de communication.

Des moyens financiers très limités

Interrogé par Médias 24 sur les difficultés qui entravent le développement du projet Woussoul, Oussama Benhmida, membre de l’équipe, nous apprend (sans surprise) que «la première difficulté réside dans les sources financières. Actuellement, nous ne comptons que sur nos ressources personnelles. Puis, il y a la difficulté à mobiliser les gens et les sensibiliser à la question de l’handicap.»

Pour dépasser ces obstacles, nos jeunes envisagent d’approcher plusieurs associations agissant dans le même domaine, pour qu’elles puissent intégrer leur application dans leur démarche et leurs campagnes de sensibilisation.

Malgré ses moyens très limités, l’équipe Woussoul organisera avec la JCI, dès le 9 octobre prochain, à l’occasion de la Journée mondiale du handicap, une marche pour un check-in des emplacements accessibles pour les handicapés. D’autres journées seront organisées chaque deux mois à travers d’autres villes du royaume.

L’aventure des créateurs de Wossoul vient malheureusement rappeler que l’aménagement de nos villes ne permet pas aux personnes à mobilité réduite de vivre et de se déplacer librement. Il y a une absence quasi-totale de points d’accessibilité, que ce soit dans les moyens de transport en commun, les rues, les restaurants et les établissements publics.

En construisant un immeuble ou une voirie publique ou privée, on pense rarement aux handicapés. Par oubli ou par négligence (ou un peu les deux), la vie est souvent rendue difficile à cette population qui représente 2,3%de la population marocaine, soit 680.000 personnes (selon le recensement général de la population et de l’habitat de 2004). Se sont des personnes âgées, des étudiants, des enseignants et des cadres actifs dont la liberté de se déplacer est limitée. 

Dans l’absence d’une loi qui fixe des mesures destinées à rendre accessibles les installations publiques existantes et à adapter les services de transport public, les personnes à mobilité réduites se retrouvent face une absence d’information sur l’accessibilité en fauteuil roulant.

Prix Orange pour l’entrepreneur social en Afrique 2013

Par ailleurs, Woussoul est actuellement en pleine compétition pour le Prix Orange pour l’entrepreneur social en Afrique 2013. A l'heure où nous mettons sous presse, Woussoul a récolté 506 votes, le mieux noté des projets marocains. Le score évolue à longueur de journée et la fin des votes est prévue le 8 octobre 2013.

«En participation à ce prix notre premier objectif est de mieux faire connaître notre projet. Certes qu’il y a un prix à gagner mais notre souci principal est de communiquer encore plus sur notre projet», insiste Oussama.

Lancé pour la 3e année consécutive, le prix a pour but de promouvoir l’innovation sociale en faveur du développement, grâce aux TIC. Orange s’engage à soutenir financièrement et à mettre son expertise au service des entrepreneurs, lauréats du concours. En plus d’une dotation allant de 10.000 à 25.000 euros, un accompagnement de 6 mois ainsi qu'un dépôt de brevet sont à gagner. Le Maroc y participe avec 8 projets en e-commerce, social network, éducation, entreprenariat…

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Sonasid: Indicateurs du quatrième trimestre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.