L'OPA sur le Club Med prolongée «jusqu'à nouvel avis»

L'AMF a annoncé mardi qu'elle avait décidé de prolonger «jusqu'à nouvel avis» l'OPA lancée par le chinois Fosun et Axa Private Equity (Axa PE) sur le Club Méditerranée, à la suite du dépôt de plusieurs recours.  

L'OPA sur le Club Med prolongée «jusqu'à nouvel avis»

Le 6 août 2013 à 13h45

Modifié 6 août 2013 à 13h45

L'AMF a annoncé mardi qu'elle avait décidé de prolonger «jusqu'à nouvel avis» l'OPA lancée par le chinois Fosun et Axa Private Equity (Axa PE) sur le Club Méditerranée, à la suite du dépôt de plusieurs recours.  

L'OPA avait été lancée le 17 juillet et devait normalement être clôturée le 30 août. Mais le 24 juillet, un premier recours contre la décision de conformité de cette OPA a été déposé par le fonds Charity & Investment Merger Arbitrage Fund (CIAM). Il a été suivi le 26 par un autre recours de la présidente de l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam), Colette Neuville, mettant en cause l'indépendance et la méthode de l'expert qui a évalué l'offre.

Mardi, le gendarme de la Bourse a indiqué que «dans l’attente de l’ordonnance du Premier président de la cour d’appel de Paris sur ces demandes de sursis», l’OPA sur le Club Med «est prorogée jusqu’à nouvel avis».

Une nouvelle information sera publiée pour faire connaître le nouveau calendrier, a ajouté l'AMF.

L'avocat de CIAM, Julien Visconti, avait déclaré lors du dépôt de son recours, qui était assorti d'une demande de sursis à exécution, que le calendrier devrait être fixé le 19 août par le premier président de la cour d'appel.

Une source judiciaire avait affirmé que le recours au fond ne serait pas examiné «avant la rentrée». «Ca risque de décaler le processus de 4 à 6 mois», avait estimé Visconti le 24 juillet.

Les deux principaux actionnaires de Club Med, le fonds Axa Private Equity et le conglomérat chinois Fosun avaient annoncé fin mai vouloir lancer une OPA sur le groupe de tourisme, afin notamment d’accélérer son développement international.

L'AMF avait donné le 15 juillet son feu vert à cette offre, présentée comme amicale car soutenue par le management du Club Méditerranée.

Le conseil d'administration du groupe de tourisme avait voté le 25 juin à l'unanimité en faveur de cette offre dont le prix (17,50 euros par action) est pourtant jugé insuffisant par des actionnaires minoritaires. Le PDG de Club Med, Henri Giscard d'Estaing, avait jugé mi-juillet qu'un recours entrainant un report de la clôture de l'offre, serait «très préjudiciable» aux actionnaires et à la société. A la Bourse de Paris, mardi vers 11H40, le titre reculait de 0,23% à 17,39 euros, dans un marché en hausse de 0,20%.

(Par AFP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

RISMA: COMMUNICATION FINANCIÈRE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.