Tanger sort le grand jeu pour séduire Paris

Le maire Fouad El Omari, accompagné de décideurs tangérois, a multiplié les rencontres de responsables économiques et politiques dans la capitale française pour vanter les atouts économiques de la ville. Son message : la capitale du nord a tout pour plaire !  

Tanger sort le grand jeu pour séduire Paris

Le 27 juin 2013 à 12h08

Modifié 27 juin 2013 à 12h08

Le maire Fouad El Omari, accompagné de décideurs tangérois, a multiplié les rencontres de responsables économiques et politiques dans la capitale française pour vanter les atouts économiques de la ville. Son message : la capitale du nord a tout pour plaire !  

Au fil de ses rencontres, Fouad El Omari (Parti authenticité et modernité) a martelé le même message : Tanger est le bon endroit pour s’installer et faire des affaires. Un rappel des infrastructures en termes de zones industrielles et de logistique et de transport a notamment été de mise. Les représentants de la ville de Tanger n’ont naturellement pas manqué de rappeler que c’est ici au nord du Maroc que Renault a construit l’une de ses plus récentes et plus importantes unités de production au monde, mais également son unité la plus verte. Il en est de même pour les Fromageries Bel qui possèdent ici leur plus grande usine au monde. «Tanger, explique-t-on à la mairie, dispose de tout ce qu’il faut pour accueillir les cadres français et leurs familles : école et lycée, consulat général, centre culturel, liaisons aériennes et liaisons maritimes directes».

Outre Jean-François Copé, le patron de l’UMP (Union pour un mouvement populaire), la délégation marocaine a rencontré Luc Chatel, ancien ministre et président du groupe d’amitié France-Maroc à l’Assemblée nationale ainsi que les ministres écologistes Pascal Canfin (Développement durable) et Cécile Duflot (Logement et habitat). Sans oublier l’ancienne ministre franco-marocaine Rachida Dati.

Pour le secrétaire général de la mairie de Tanger, Noureddine Badraoui, «nos liens avec Malaga et Barcelone par exemple sont motivés par l’histoire et la géographie, ceux avec Paris sont motivés par l’histoire mais aussi la force des liens culturels et économiques». La France reste le premier partenaire financier et économique du Maroc et 39 des 40 entreprises françaises de l’indice boursier parisien CAC 40 sont représentés au Maroc. Mais en 2012 l’Espagne est devenue le premier partenaire commercial du Maroc.

Pas plus tard que les 21 et 22 juin derniers, une délégation d’hommes d’affaires de Malaga conduite par le maire de la cité de la Costa del Sol était à Tanger s’intéressant particulièrement aux marchés relatifs au projet de rénovation du port de Tanger-Ville qui doit s’achever en 2016 : téléphérique, construction et équipement d’hôtels, palais des congrès, musée et parkings souterrains notamment.

Sur le volet économique, la délégation de Tanger a eu des contacts avec les responsables du Medef international (la CGEM française) et de la Chambres de commerce de Paris et de l’Ile-de-France. Dès ce mois de juillet deux comités de suivi des relations entre Tanger et Paris vont être mis en place dans chacune des villes avec l’objectif de se revoir dès le mois de septembre et de commencer à travailler sur des projets communs : le tourisme d’affaires, la promotion de la colocalisation et l’organisation d’une conférence internationale sur le développement durable en 2014 à Tanger.                                          

Les partenaires français, s’ils ont leurs canaux traditionnels d’affaires au Maroc qui passent par la Chambre française de commerce et d’industrie de Casablanca ou par des relations anciennes dans les milieux politiques marocains, n’hésitent plus aujourd’hui à suivre d’autres voies pour approcher le marché marocain.

Contribuer à Médias24

L’information indépendante a un coût. Soutenez un journalisme crédible et indépendant.

Votre contribution nous aide à protéger notre indépendance pour continuer notre engagement et vous offrir des contenus inédits.

Contribuer

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Les comptes consolidés et sociaux de TAQA Morocco au 30 juin 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.