Le ministère de la Santé dément l'acquisition de matériel médical de “mauvaise qualité”

Rabat, 11 juin 2013 (MAP) - Le ministère de la Santé dément les informations publiées par certains médias sur l'acquisition de matériel médical de "mauvaise qualité et à des prix exorbitants".  

Le ministère de la Santé dément l'acquisition de matériel médical de “mauvaise qualité”

Le 11 juin 2013 à 19h47

Modifié 11 juin 2013 à 19h47

Rabat, 11 juin 2013 (MAP) - Le ministère de la Santé dément les informations publiées par certains médias sur l'acquisition de matériel médical de "mauvaise qualité et à des prix exorbitants".  

Dans un communiqué parvenu mardi à la MAP, le ministère précise que ce marché a porté sur «l'acquisition de 360 appareils automatiques d'analyse biologique et de 329 échographes (ondes ultrasonores) financés sur les budgets du ministère de la Santé des années 2009, 2010 et 2011, dans le cadre du programme de réduction du taux de mortalité des mères et de suivi des grossesses dans le monde rural», ajoutant que «l'Union Européenne n'a aucun rapport avec ce marché, ni sur le plan du financement ni sur celui de l'achat».

Le marché d'acquisition de ces équipements s'est déroulé à travers un appel d'offre ouvert, poursuit la même source, faisant savoir que son coût estimatif a été fixé par l'administration durant le mandat de l’ancien gouvernement.

Le ministère de la Santé souligne que les affirmations au sujet de la baisse de la qualité des équipements sont fausses, ajoutant que «toutes les normes de qualité ont été respectées suivant les règles régissant ce domaine».

La même source précise qu' «aucun produit importé de n'importe quel pays ne peut être exclu, tant qu'il répond aux conditions fixées par les cahiers des charges et qu'il s'inscrit dans le cadre des conventions internationales, des relations de coopération économique et de l'échange d'intérêts communs».


Une enquête a été ouverte

Suite aux commentaires de la presse publiés à ce sujet, l'inspection générale du ministère de la Santé a ouvert une enquête qui a conclu que ces acquisitions ont eu lieu «suivant une procédure d'appel offre ouvert qui a vu la participation de plus de 10 entreprises et que le choix a été opéré selon les procédures en vigueur et les cahiers des charges élaborés à cet effet», explique encore le communiqué.

Sur un autre registre, la même source indique que le ministre de la Santé a demandé à l'inspection générale du ministère d'ouvrir une enquête sur les informations publiées par certains médias au sujet du marché d'acquisition de vaccins, thème qui a fait l'objet également de questions au Parlement.

Le ministère fait savoir, à ce propos, que des dysfonctionnements concernant la gestion administrative de ce marché ont été décelés, ajoutant que le dossier a été transmis à la Cour des comptes.


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

MAGHREBAIL: Erratum- Comptes sociaux au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.