Conjoncture : baisse dans le BTP, hausse dans l’industrie

Suite à la tendance négative de la majorité des secteurs au 1er trimestre, les pronostics des patrons pour le 2e trimestre sont mitigés.  

Conjoncture : baisse dans le BTP, hausse dans l’industrie

Le 11 juin 2013 à 19h10

Modifié 11 juin 2013 à 19h10

Suite à la tendance négative de la majorité des secteurs au 1er trimestre, les pronostics des patrons pour le 2e trimestre sont mitigés.  

Le Haut commissariat au Plan (HCP) vient de publier son enquête de conjoncture pour le premier trimestre de 2013, ainsi que ses pronostics pour le deuxième trimestre de 2013. Il s’agit essentiellement des secteurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et enfin du bâtiment et travaux publics (PTB).

Les patrons interviewés estiment que le secteur du bâtiment et travaux publics a connu une baisse d’activité au 1er trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent. En effet, 55% des opérateurs de ce secteur déclarent une baisse de leur activité, 30% une stabilité et 15% seulement voient l’activité en hausse. Une baisse qui résulte de l’effet conjugué du recul de l’activité des Travaux Publics dont 66% des patrons ont déclaré une baisse, et de celui de l’activité du Bâtiment dont 38% ont déclaré une baisse.

La production du secteur de l’énergie a également selon les mêmes sources, enregistré une baisse durant ce 1er  trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent. Cette  baisse est due, pour le secteur de l’énergie, à une régression conjuguée de la production du «Pétrole raffiné» et de l’«Electricité», et, pour les mines, à une diminution de la production des «Minéraux non métalliques», selon la note du HCP.

Les opérateurs du secteur manufacturier ont également déclaré une légère baisse de la production durant le 1er trimestre 2013 résultant, principalement, des baisses de la production des «Produits textiles et bonneterie», des «Boissons et tabacs» et des «Autres produits des industries alimentaires». En revanche, une hausse de la production a été enregistrée au niveau des « Produits de la chimie et de la parachimie» et des «Produits issus de la transformation des minéraux de carrière», note le HCP.  

Pour ce qui est de l’emploi, les déclarations des chefs d’entreprises révèlent que les effectifs employés ont connu, globalement, durant le 1er trimestre 2013, une stabilité dans le secteur des mines ainsi qu’une quasi-stabilité dans le secteur des industries de transformation. Tandis que pour les secteurs de l’énergie et du BTP, les effectifs employés ont connu, plutôt, une baisse, selon les mêmes sources.

Les carnets de commandes jugés stables au 1er trimestre 2013, l’étude du HCP explique que «la situation des carnets de commandes au terme du 1er trimestre 2013 a été jugée d’un niveau normal par 73% des chefs d’entreprises dans le secteur de l’énergie, 54% dans le secteur des industries de transformation et 43% dans le secteur du BTP». Ce niveau a été jugé, en revanche, faible par 89% des chefs d’entreprises dans le secteur des mines, 53% dans le secteur du BTP et 43% dans le secteur des industries de transformation.

Un autre constat a été fait par le HCP : la capacité productive  des   entreprises, durant  le  1er trimestre 2013, est sous-utilisée d’environ 32% dans le secteur du BTP (contre 35% un trimestre auparavant), 24% dans les industries de transformation (contre 22%), 23% dans l’énergie (contre 18%) et 14% dans le secteur des mines (même taux que le trimestre précédent). « Dans ce sens, la sous-utilisation de la capacité de production industrielle varie de 12% au niveau de la branche des «Produits issus de la transformation des minéraux de carrière» à 36% au niveau de la branche des «Ouvrages en métaux (non compris machines, matériel de transport)», note le HCP.

Pronostics mitigés

Les patrons des entreprises interviewés pour le 2ème trimestre 2013 estiment qu’il y a une tendance baissière de l’activité du secteur du Bâtiment et Travaux Publics. En effet, 47% des opérateurs dans ce secteur prévoient une baisse de leur activité, 27% une stabilité tandis que 26% s’attendent à une hausse.

Les opérateurs du secteur manufacturier quand à eux s’attendent à une hausse au cours du 2ème trimestre 2013 par rapport au trimestre précédent. Cette amélioration concernerait, principalement, les activités des «Produits des industries alimentaires», des «Autres produits des industries alimentaires» et des «Ouvrages en métaux (non compris machines, matériel de transport)». 

Concernant les opérateurs du secteur  des mines, ils estiment qu’il y aurait  une amélioration de la production qui s’expliquerait par une progression conjuguée de la production des « Minerais métalliques» et de la production des « Minéraux non métalliques». En revanche, la production du secteur de l’énergie connaîtrait, plutôt, une baisse due, exclusivement, à une diminution de la production du « Pétrole raffiné».

En ce qui concerne l’évolution des effectifs de la main-d’œuvre, les chefs d’entreprises prévoient pour le 2ème trimestre 2013, une hausse des effectifs employés dans le secteur des l’énergie (66% des chefs d’entreprises prévoient une hausse) ; une stabilité dans le secteur des mines (la majorité des patrons anticipent une stabilité) et dans les industries de transformation (75%) et, plutôt, une baisse dans le secteur du BTP (46% des chefs d’entreprises prévoient une baisse et seulement 5% une hausse).


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

RISMA: Résultats au 31 décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.