La FNBTP propose des quick wins pour sauver le secteur

En attendant l’aboutissement de son contrat-programme, la fédération du BTP prend les devants en proposant des mesures urgentes pour redynamiser le secteur.  

La FNBTP propose des quick wins pour sauver le secteur

Le 29 mai 2013 à 16h35

Modifié 29 mai 2013 à 16h35

En attendant l’aboutissement de son contrat-programme, la fédération du BTP prend les devants en proposant des mesures urgentes pour redynamiser le secteur.  

C’est désormais un secret de polichinelle. Le secteur des bâtiments et travaux publics passe par une période difficile. Indicateur clé de cette crise : des pertes d’emplois qui se chiffrent à plus de 50.000, selon les dernières statistiques du Haut commissariat au plan, alors que par le passé, la filière créait en moyenne 60.000 postes par an.

Pour venir en aide au secteur, la Fédération nationale du BTP vient de proposer plusieurs mesures urgentes au ministère de l’Equipement. Elles sont indépendantes du contrat-programme 2013-2020 dont la signature est prévue pour la fin de l’année en cours.

Ces mesures à effet rapide sont appelées «quick wins» au sein de la fédération. Elles permettront d’améliorer le contexte dans lequel opèrent les entreprises du secteur. Parmi ces propositions, on peut citer la réalisation d’une cartographie des risques lors du déroulement d’un marché public. Par risque, la FNBTP fait référence par exemple à la corruption, à l’abus de pouvoir, au non respect du principe de continuité de l’administration publique en cas de changement de l’ordonnateur du marché… « Ce sont des mesures qui permettront de mettre chaque intervenant devant ses responsabilités. Elles généreront des gains importants en temps et en argent », souligne Mustapha Meftah, directeur délégué de la FNBTP.

Les professionnels proposent aussi qu’à chaque début d’année, des réunions d’informations soient tenues avec les administrations publiques, sur le plan central, mais aussi régional. Ce qui constituera une sorte d’ouverture sur les fournisseurs potentiels. «L’ordre du jour devra porter sur les projets programmés dans l’année avec un bilan d’étape en septembre», explique M. Meftah. Cette deuxième rencontre servira à discuter davantage des difficultés rencontrées dans le cadre du lancement ou de la concrétisation des projets.

Autre recommandation du syndicat professionnel du BTP : l’actualisation de l’étude sur la structuration RH des entreprises. La dernière en date, réalisée par le HCP, remonte à 1983. «Cette étude devrait normalement être effectuée chaque décennie. C’est elle qui fournira des données précises sur le taux de mortalité des entreprises, le taux de l’informel, les besoins des entreprises en ressources humaines… », souligne notre source.


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Alliances Darna: Résultats au 31 décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.