33 stations monoblocs de dessalement et de déminéralisation à Casablanca-Settat

Dans le cadre de son Plan de développement régional 2022-2027, la région de Casablanca-Settat prévoit d’allouer un budget de 400 millions de DH pour la mise en place de 33 petites stations de dessalement de l’eau de mer et de déminéralisation de l’eau saumâtre.

33 stations monoblocs de dessalement et de déminéralisation à Casablanca-Settat

Le 4 mars 2024 à 17h09

Modifié 4 mars 2024 à 17h09

Dans le cadre de son Plan de développement régional 2022-2027, la région de Casablanca-Settat prévoit d’allouer un budget de 400 millions de DH pour la mise en place de 33 petites stations de dessalement de l’eau de mer et de déminéralisation de l’eau saumâtre.

Ce projet fait partie d’une soixantaine de nouveaux projets présentés ce lundi 4 mars par le Conseil régional de Casablanca-Settat lors de sa session ordinaire, et programmés dans le cadre de son Plan de développement régional (PDR) pour la période 2022-2027.

Un total de 13 projets dans le secteur hydrique, l’environnement et le développement durable ont été présentés par le président de la région, totalisant plus de 439,9 millions de DH, dont 400 MDH alloués à ce projet de mise en place de stations de dessalement de l’eau de mer et de déminéralisation de l’eau saumâtre.

Concrètement, il vise à renforcer l’approvisionnement de Casablanca-Settat en eau potable, en particulier dans le milieu rural, compte tenu de la situation hydrique critique de la région cette année.

Un projet financé à 68% par le ministère de l’Intérieur

Dans le détail, il s’agit d’un projet de convention de partenariat entre le ministère de l’Intérieur, la wilaya de Casablanca-Settat, le Conseil régional de Casablanca-Settat, la régie autonome multi-services d’Agadir et la régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité d’El Jadida, pour la participation au financement de l’acquisition de ces unités de dessalement et de déminéralisation.

Ce projet sera financé par :

- le ministère de l’Intérieur à hauteur de 272 MDH, à raison de 189 MDH en 2024 et 83 MDH en 2025 ;

- la région de Casablanca-Settat à hauteur de 128 MDH, à raison de 77 MDH en 2024 et 51 MDH en 2025.

Les prestations à réaliser sont les suivantes :

- la mise en place des stations monoblocs ;

- la prospection et l’équipement des forages ;

- le raccordement des nouvelles stations monoblocs au réseau d’électricité et au réseau d’eau potable ;

- le raccordement des stations monoblocs de dessalement existantes au réseau électrique et au réseau d’eau potable.

En quoi consiste le projet  ?

Ce projet consiste en la réalisation de huit stations monoblocs de dessalement de l’eau de mer et de 25 stations monoblocs de déminéralisation de l’eau saumâtre, répartis comme suit :

- Benslimane : deux stations de dessalement, dont une avec un débit de 10 l/s et une autre avec un débit de 20 l/s, ainsi que deux stations de déminéralisation d’un débit de 20 l/s ;

- Berrechid : six stations de déminéralisation d’un débit de 3 l/s, deux autres de 10 l/s et une station avec un débit de 20 l/s ;

- El Jadida : trois stations de dessalement de l’eau de mer d’un débit de 5 l/s, une autre de 10 l/s et une autre de 20 l/s ;

- Médiouna : une station de déminéralisation de 3 l/s et une autre de 5 l/s ;

- Mohammadia : une station de déminéralisation avec un débit de 10 l/s ;

- Nouaceur : une station de dessalement de 5 l/s et une station de déminéralisation de 3 l/s ;

- Settat : six stations de déminéralisation avec un débit de 3 l/s, une station de 10 l/s et une autre de 20 l/s ;

- Sidi Bennour : deux stations de déminéralisation, dont l’une avec un débit de 3 l/s et l’autre de 5 l/s.

Au total, huit stations de dessalement seront mises en place, dont quatre avec un débit de 5 l/s, deux autres de 10 l/s et deux autres de 20 l/s, en plus de 25 stations de déminéralisation dont 15 de 3 l/s, deux stations avec un débit de 5 l/s, quatre de 10 l/s et quatre autres de 20 l/s.

Ce programme inclut également le raccordement de quatre stations monoblocs de dessalement existantes aux réseaux de distribution d’eau potable et d’électricité, qui se situent à Berrechid, El Jadida et Sidi Bennour.

Les unités mobiles de dessalement, nouvelle alternative pour l’eau potable et l’irrigation

“Plus de 42 stations mobiles de dessalement de l’eau de mer sont opérationnelles à ce jour” (Baraka)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Crédit du Maroc: Résultats Financiers au 31 mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.