OPA Sanlam-Allianz : les filiales marocaines des deux groupes resteront, pour le moment, indépendantes et concurrentes

| Le 29/1/2024 à 17:29
Aucun changement organisationnel n'est prévu au terme de l'OPA qui a été clôturée le 12 janvier dernier. Contacté, le groupe Sanlam Maroc annonce que les deux entités Sanlam Maroc et Allianz Maroc resteront indépendantes et poursuivront leurs opérations de façon concurrente. La structure définitive du capital de Sanlam Maroc n'a pas encore été actée à l'issue de l'OPA.

Le 25 janvier dernier, le groupe Sanlam Maroc a publié les résultats de l’offre publique d’achat (OPA) portant sur les actions de Sanlam Maroc à l’initiative de Sanlam Emerging Markets Proprietary Limited, Allianz Europe B.V, Sanlam Allianz Africa Proprietary Limited et Sanlam Pan Africa Maroc S.A.

Un nombre total de 1.575.607 titres était visé, pour un montant maximal d'un peu plus de 2 MMDH, soit un prix de 1.320 DH l'action. Pour rappel, la joint-venture, contrôlée conjointement par Sanlam Emerging Markets Proprietary Limited et Allianz Europe, a acquis indirectement 61,73% du capital et des droits de vote de Sanlam Maroc, franchissant ainsi le seuil de 40% du capital, rendant obligatoire le dépôt d’une OPA sur cette dernière.

À la suite de cette OPA, un total de 982.198 titres a été présenté par 233 apporteurs de titres, soit près de 24% du capital.

Quelle est la suite de cette opération ? Le rapprochement des deux mastodontes va-t-il entraîner un bouleversement du marché de l’assurance marocain ?

Un rapprochement sous conditions

Pour chacune de ces entités présentes au Maroc, rien ne va changer d’un point de vue opérationnel. Seul l’actionnariat de Sanlam Maroc va changer suite à l’OPA, mais d’un point de vue stratégique, aucune modification de la feuille de route n’est attendue, nous confie-t-on.

Contactée, Sanlam Maroc nous explique que "concernant le marché marocain, Sanlam Maroc (filiale du groupe Sanlam) & Allianz Maroc continueront à opérer comme entités indépendantes et concurrentes. À cet effet, la réalisation de cette opération n’impacte aucunement nos engagements respectifs ni nos liens et projets de partenariat qui demeurent ainsi inchangés".

En effet, cette séparation des deux entités s’inscrit dans le cadre de la décision du Conseil de la concurrence qui, en juin dernier, avait autorisé le rapprochement sous conditions. Ainsi, le Conseil a donné son accord sous réserve que les parties instaurent un mécanisme de "Hold Separate" pour la gestion de leurs activités dans le Royaume.

En substance, les deux groupes se sont engagés à garder les entités marocaines Sanlam et Allianz séparées, tout en procédant à d'éventuelles cessions de points de distribution des produits d'assurance.

Il faudra attendre les résultats définitifs, à l'issue du closing de l’OPA, pour connaître la répartition du nouvel actionnariat.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 4/3/2024 à 16:23

    Bitcoin : +49% en YTD, les explications d'un trend haussier fulgurant

    Le cours de la première des cryptomonnaies est conduit à la hausse par deux principaux facteurs : la traction des fonds ETF spot autorisés à la mi-janvier par le régulateur américain (SEC), et le 'halving' qui interviendra dans quelques mois. Il s'agit d'un procédé qui divisera par deux la production journalière de bitcoins. De fait, la rareté tire le prix à la hausse.
  • | Le 1/3/2024 à 16:53

    Fort ralentissement du crédit bancaire en janvier et hausse des impayés

    Les crédits bancaires marquent un fort ralentissement en janvier. L’encours global des crédits recule de plus de 24 milliards de dirhams d’un mois sur l’autre. L’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie chute particulièrement de 12 MMDH en janvier par rapport à décembre. Les impayés, eux, progressent en janvier de près d’un milliard de dirhams d’un mois sur l’autre.
  • | Le 1/3/2024 à 16:37

    Label'Vie : baisse de 31% du résultat net en 2023, hausse de 12% du dividende

    Le groupe est parvenu à maintenir une bonne croissance de son chiffre d'affaires et de ses ventes sur l'année 2023. Alors que 24 magasins ont été inaugurés, la profitabilité a diminué, notamment du fait d'un effet de base défavorable et de la non-récurrence des plus-values exceptionnelles réalisées en 2022.
  • | Le 1/3/2024 à 16:30

    Le FM6I et le GBPM vont lancer le nouveau produit de dette subordonnée

    Le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement a annoncé la création, en partenariat avec le GPBM, de CapAccess, le nouveau produit de dette subordonnée. Le produit aura pour but l’injection de quasi-fonds propres dans les entreprises sous forme de dette subordonnée pour remédier à la problématique de sous-capitalisation, engendrant des difficultés d’accès au financement.
  • | Le 1/3/2024 à 13:05

    OCP : hausse des investissements en 2023 à 26 MMDH

    Le groupe affiche une baisse de son chiffre d’affaires en 2023, notamment du fait d’un effet de base négatif après une année 2022 exceptionnelle. L’OCP a maintenu une forte dynamique d’investissement en hausse de 34% par rapport à 2022 avec 26,8 MMDH.
  • | Le 1/3/2024 à 11:37

    Le cash en circulation stable en janvier 2024, baisse des dépôts bancaires

    Le cash en circulation stagne en janvier à 393,1 MMDH. Sur une année glissante, il progresse de 10,2%, soit 36,3 MMDH en valeur. Les dépôts bancaires, eux, chutent de 11,5 MMDH d’un mois sur l’autre.