Casablanca Climate Leadership Forum : des résolutions pour une Afrique durable

L’école de management l’ESCA a organisé, les 23 et 24 novembre 2023, le Casablanca Climate Leadership Forum, pour mener un dialogue pluriel sur les stratégies de construction de collaborations synergétiques pour l’action pour le climat en Afrique.

Casablanca Climate Leadership Forum : des résolutions pour une Afrique durable

Le 27 novembre 2023 à 17h11

Modifié 27 novembre 2023 à 17h11

L’école de management l’ESCA a organisé, les 23 et 24 novembre 2023, le Casablanca Climate Leadership Forum, pour mener un dialogue pluriel sur les stratégies de construction de collaborations synergétiques pour l’action pour le climat en Afrique.

Lors de la première journée du forum, des chercheurs de plusieurs pays se sont penchés sur les questions aussi complexes que diversifiées de l’action pour le climat, au croisement de différentes disciplines relatives à la gestion dans le contexte africain.

A la fin de ce forum, les organisateurs ont lancé l’Appel de Casablanca pour le leadership climatique et fédéré l’ensemble des acteurs autour d’une réflexion sur les stratégies concrètes à mettre en œuvre par les parties prenantes pour une Afrique durable et résiliente :

- Transformer l’enseignement du management : il ne s’agit pas simplement d’ajouter des cours mais d’incorporer la durabilité au sein de la philosophie éducative des institutions, depuis la formation initiale aux programmes de formation exécutive, en passant par les espaces de vie au sein du campus.

- Investir dans les stratégies d’adaptation : les investisseurs, locaux et internationaux sont appelés à canaliser plus de fonds vers ces stratégies, qui ne représentent pas uniquement une nécessité mais aussi une opportunité d’innover, de construire des communautés résilientes et de créer des voies de croissance durable pour nos nations.

L’intégration des stratégies d’adaptation climatique dans les programmes éducatifs, dans les pratiques commerciales et dans les politiques publiques est donc cruciale pour garantir une approche complète et durable de la résilience climatique en Afrique, estiment les chercheurs présents à ce forum.

- Collaborer pour des projets de recherche conjoints : les organisations multilatérales, les banques de développement et les institutions financières sont appelées à collaborer avec les écoles de commerce et institutions académiques pour promouvoir et soutenir le financement de projets de recherche significatifs sur les stratégies d’action climatique. Les thèmes de recherche pourraient s’étendre de l’infrastructure verte et de l’urbanisme durable aux chaînes d’approvisionnement durables, y compris la finance climatique, l’innovation et l’autonomisation communautaire.

- Développer des compétences qualifiées pour les emplois d’avenir en Afrique : avec le potentiel de l’Afrique à devenir une puissance verte, une opportunité significative de création d’emplois émerge dans des secteurs d’avenir tels que les énergies renouvelables, la gestion de l’eau, la technologie verte et les secteurs manufacturiers verts. Les écoles de commerce sont appelées à jouer un rôle crucial dans le développement des compétences managériales et entrepreneuriales requises dans ces domaines et à collaborer étroitement avec les leaders de l’industrie et les organisations multilatérales pour élaborer des programmes de formation spécialisés axés sur ces secteurs.

À titre d’exemple, des partenariats avec des organisations telles que les Nations unies et la Banque mondiale pourraient enrichir l’apprentissage grâce à des projets concrets, à l’instar de la Grande Muraille Verte.

- Combler le gap financier climatique : les collaborations avec les institutions financières internationales pourraient impliquer le développement d’études de cas et de projets de recherche conjoints afin d’explorer des modèles de financement novateurs pour l’adaptation climatique et la promotion de la croissance verte.

- Explorer de nouveaux horizons : il existe un réel potentiel que nous pouvons exploiter dans le domaine de l’hydrogène vert. Les écoles de commerce peuvent élaborer des programmes axés sur l’économie et la gestion de la production et de la distribution d’hydrogène vert, en s’alignant sur des agences énergétiques internationales et des entreprises pour capitaliser sur une expérience pratique et des recherches pertinentes.

Les écoles de commerce devraient introduire des cours sur l’économie environnementale et le commerce Carbone, en mettant l’accent sur la manière dont les pays africains peuvent monétiser leurs écosystèmes naturels pour la séquestration du carbone et la conservation de la biodiversité.

Ces résolutions constituent une plateforme sur laquelle les parties prenantes sont appelées à bâtir et enrichir. Le comité scientifique du Casablanca Climate Leadership Forum assurera le suivi du bon cheminement de ces résolutions en continuant à fédérer les efforts des parties prenantes autour de projets de collaboration multilatéraux à fort impact, pour un continent africain durable et résilient.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Africa Stone Management: Valeur liquidative au 02/01/2024 de l'OPCI « CMR ASTONE SPI-RFA »

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.