Staffan De Mistura est arrivé à Laâyoune

L'envoyé personnel, qui doit faire un rapport au Secrétaire général et un autre au Conseil de sécurité, espère relancer le processus politique, avec "toutes les parties concernées". Une formulation qui fait immédiatement penser au format des tables rondes.

Staffan De Mistura est arrivé à Laâyoune

Le 4 septembre 2023 à 19h33

Modifié 5 septembre 2023 à 12h26

L'envoyé personnel, qui doit faire un rapport au Secrétaire général et un autre au Conseil de sécurité, espère relancer le processus politique, avec "toutes les parties concernées". Une formulation qui fait immédiatement penser au format des tables rondes.

"L'Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, vient d'arriver à Laâyoune pour une visite au Sahara occidental", annonce une déclaration aux correspondants de presse publiée sur le portail de l'ONU ce lundi 4 septembre en fin de journée et datée de New York. "Par la suite, il attend avec impatience d'effectuer des visites dans la région et des réunions, impliquant toutes les parties concernées avant la publication du rapport du Secrétaire général au Conseil de sécurité en octobre."

"L'Envoyé personnel attend avec intérêt d'approfondir encore les consultations avec toutes les parties concernées sur les perspectives de faire progresser de manière constructive le processus politique sur le Sahara occidental au cours de ces engagements régionaux. Il prévoit de rendre compte de ses visites et engagements au Secrétaire général ainsi qu'au Conseil de sécurité en octobre."

L'actuel mandat de la Minurso s'achève en effet fin octobre 2023. Son renouvellement est l'occasion d'une réunion de sécurité de l'ONU, sanctionnée par une résolution. Depuis plusieurs années, les résolutions appellent à une solution politique durable et mutuellement acceptable basée sur le compromis.

De nombreuses informations parfois contradictoires avaient circulé au sujet de sa visite ou pas à Laâyoune. Ce mardi, De Mistura est attendu à Dakhla. Dans les deux grandes villes du Sahara, il rencontre les autorités locales, les élus, ainsi que quelques ONG.

Depuis de nombreuses années, le dossier du Sahara connaît une dynamique de plus en plus favorable à la position marocaine. Les plus récentes reconnaissances de la marocanité du Sahara, par l'Espagne, Israël, les Etats-Unis, ainsi que les multiples ouvertures de consulats à Dakhla ou Laâyoune ; le caractère désormais ouvertement bilatéral algéro-marocain du conflit ; la tonalité évolutive des résolutions onusiennes ; tout cela conforte de mois en mois les positions du Maroc.

L'arrivée de l'envoyé personnel de l'ONU directement à Laâyoune sans passer par Rabat ; l'expression "visite au Sahara occidental" figurant dans le communiqué, sont-ils des concessions faites à l'Algérie par l'émissaire onusien, dans l'optique d'obtenir sa participation aux tables rondes ? Car le communiqué le laisse espérer, en insistant sur "toutes les parties" et sur le "processus politique". Selon des sources médiatiques espagnoles, ce sont les Etats-Unis qui ont fait pression pour que De Mistura puisse effectuer sa visite dans les provinces du Sahara.

Les Américains sont d'ailleurs actifs en ce moment dans la région, peut-être en raison des risques importants que comporte la situation au Sahel. "En soutien au processus politique des Nations unies sur le Sahara occidental, le Secrétaire adjoint adjoint Joshua Harris s'est rendu à Tindouf pour consulter un certain nombre de parties prenantes, notamment le Secrétaire général Brahim Ghali et de hauts représentants du Front POLISARIO, ainsi que des agences des Nations unies, des organisations non gouvernementales et des organisations humanitaires partenaires", a tweeté le département d'Etat.

Harris "a souligné l'importance d'un soutien total et d'un engagement envers l'Envoyé personnel des Nations unies du Secrétaire général Staffan de Mistura, dans un esprit de réalisme et de compromis, alors qu'il intensifie ses efforts pour parvenir à une solution politique durable et digne pour le peuple du Sahara occidental", ajoute la même source. Harris se rend dans les capitales de la région, dont Rabat.

Les Etats-Unis semblent particulièrement actifs pour trouver une solution définitive à ce conflit régional. Le Maroc, pour sa part, est dans une position forte, diplomatiquement et militairement.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

AFRIC INDUSTRIES: Avis de Convocation de l’Assemblée Générale Ordinaire Annuelle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.