L’ONU adopte une résolution marocaine contre l’autodafé du Coran et le discours de haine

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, mardi 25 juillet, à l’unanimité de ses 193 membres, une résolution présentée par le Maroc contre l’Autodafé du Saint Coran et le discours de haine.

Le représentant permanent du Maroc à l’Organisation des Nations unies, Omar Hilale.

L’ONU adopte une résolution marocaine contre l’autodafé du Coran et le discours de haine

Le 26 juillet 2023 à 13h01

Modifié 26 juillet 2023 à 14h37

L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, mardi 25 juillet, à l’unanimité de ses 193 membres, une résolution présentée par le Maroc contre l’Autodafé du Saint Coran et le discours de haine.

Cette résolution "déplore vivement tous les actes de violence visant des personnes en raison de leur religion ou de leurs convictions, et tous ceux visant leurs symboles religieux et Livres Saints, ce qui constitue une violation du droit international".

Lors de la présentation de cette résolution devant l’Assemblée générale, l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Hilale, a rappelé que cette nouvelle résolution est le continuum de la résolution historique de l’Assemblée générale (73/328), la première du genre sur le discours de haine, adoptée en 2019, ainsi que la résolution ultérieure (75/309) ayant proclamé, en 2021, le 18 juin de chaque année en tant que "Journée internationale de la lutte contre les discours de haine".

De même, l’ambassadeur a mis en relief que cette nouvelle résolution vise, principalement, à "renforcer l’engagement collectif à promouvoir une culture de paix et de non-violence pour le bien de l’humanité et des générations à venir". Une priorité qui, selon lui, se justifie davantage étant donné que ces derniers mois ont été marqués par une montée alarmante des actes haineux et offensifs en Europe contre les croyances de plus d’un milliard de musulmans. M. Hilale a déclaré qu’il ne s’agit, nullement, de la liberté d’expression, mais plutôt des "manifestations haineuses ciblant une religion et une ethnicité particulière", tout en signalant un irrespect flagrant des minorités religieuses dans ces pays.

Dans la présentation de la résolution marocaine, M. Hilale a décliné trois actions concrètes de l’engagement multilatéral pour lutter contre le discours de haine :

- L’importance d’élaborer une définition du discours de haine convenue au niveau intergouvernemental, qui puisse contribuer à lutter contre celui-ci, conformément au droit international ;

- La convocation, en 2025, d’une conférence mondiale sur la lutte contre le discours de haine ;

- L’appel adressé aux Etats membres et médias sociaux à appuyer des systèmes actifs pour lutter contre les discours de haine et empêcher leur propagation croissante, et à promouvoir l’accès des utilisateurs à des mécanismes de signalement efficaces, d’une manière compatible avec le droit international des droits de l’homme.

Par ailleurs, l’adoption de cette résolution a été marquée par une tentative de l’Union européenne de supprimer la référence à la violation du droit international lorsque des actes de violence sont dirigés contre les symboles religieux et les livres saints, ce qui aurait affaibli la résolution. Cependant, grâce à l’insistance du Maroc, l’amendement européen a été rejeté par une large majorité. Finalement, l’Union européenne a rejoint le consensus sur l’ensemble de la résolution.

(Avec MAP)

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Sothema: COMMUNIQUE FINANCIER T4 2023.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.