Désormais activé, voici les détails du programme de soutien aux agriculteurs (10 MMDH)

Le programme élaboré par le gouvernement, sur instructions royales, en vue de réduire l’impact de la sécheresse et les effets de conjoncture et de restaurer l’équilibre des chaînes de production, est doté d’une enveloppe d’environ 10 milliards de DH.

Désormais activé, voici les détails du programme de soutien aux agriculteurs (10 MMDH)

Le 13 juin 2023 à 14h10

Modifié 13 juin 2023 à 15h16

Le programme élaboré par le gouvernement, sur instructions royales, en vue de réduire l’impact de la sécheresse et les effets de conjoncture et de restaurer l’équilibre des chaînes de production, est doté d’une enveloppe d’environ 10 milliards de DH.

  • 5 milliards de DH seront alloués à la protection du capital animal, à travers la subvention de l’orge et des aliments importés destinés au bétail et à la volaille.
  • 4 MMDH seront alloués à la protection du capital végétal et au soutien des filières.
  • Une enveloppe de 1 MMDH sera affectée au renforcement des capacités financières de la banque Crédit Agricole en vue de soutenir les agriculteurs.

Aziz Akhannouch a présidé, le mardi 13 juin 2023 à Rabat, la signature d’une convention-cadre entre le gouvernement et les professionnels du secteur de l’agriculture, relative au programme prospectif de réduction de l’impact du déficit pluviométrique et de la conjoncture mondiale sur l’activité agricole. Ce programme s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des directives royales pour la mise en place d’un programme de soutien au profit des agriculteurs.

Elaboré par le gouvernement en vue de réduire l’impact de la sécheresse et les effets de conjoncture et de restaurer l’équilibre des chaînes de production, ce programme est doté d’une enveloppe d’environ 10 milliards de DH. Il comprend trois axes :

- la protection du capital animal ;

- la protection du capital végétal et le soutien aux filières ;

- le renforcement des capacités de financement du Crédit Agricole.

9 MMDH pour la protection du capital animal et végétal

Aux termes de la convention, un montant de 5 milliards de DH sera alloué à la protection du capital animal, à travers la subvention de l’orge et des aliments importés destinés au bétail et à la volaille.

Une enveloppe de 4 MMDH sera allouée à la protection du capital végétal et au soutien des filières, à travers la subvention des prix de certains intrants, comme les semences et les engrais, afin de permettre la baisse des coûts de production d’une série de légumes et fruits.

Enfin, une enveloppe de 1 MMDH sera affectée au renforcement des capacités financières de la banque Crédit Agricole en vue de soutenir les agriculteurs.

Subvention des semences et plants

Afin de réduire le coût de production d’un ensemble de légumes de base, dont les prix ont connu une augmentation du fait du renchérissement des prix des intrants, notamment les semences et engrais, il sera procédé, dans le cadre de ce programme, à la subvention des semences et plants de tomate pour 1 milliard de DH et à la subvention des semences certifiées de la pomme de terre pour 580 millions de DH.

Une enveloppe de 120 millions de DH sera destinée à la réduction du coût de production de l’oignon à travers le soutien à l’acquisition des semences, alors que 2,3 milliards de DH seront alloués à la subvention des engrais dont les prix ont accusé une hausse du fait de la conjoncture actuelle.

Cité dans un communiqué de la primature, le chef du gouvernement a précisé que parallèlement à ces mesures conjoncturelles, le gouvernement s’activera sur le moyen terme à rétablir progressivement les équilibres des différentes filières et à restaurer la dynamique de tous les secteurs productifs affectés par la crise, tout en poursuivant les investissements structurants visant à renforcer la résilience de l’agriculture nationale, en prenant en considération les différentes mutations, notamment climatiques.

Le chef du gouvernement a enfin appelé toutes les parties signataires de la convention-cadre à veiller à la mise en œuvre optimale de ce programme, dans le total respect de l’échéancier arrêté.

Cette convention-cadre a été signée par la ministre de l’Economie et des finances, le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, le président du directoire du groupe Crédit Agricole, le président de la Fédération des Chambres d’agriculture, le président de la Confédération marocaine d’agriculture et de développement rural (Comader), le président la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes (Fifel), le président de la Fédération interprofessionnelle de la filière lait (Lait-Maroc), le président de Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (Fisa), le président de la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (Fiviar) et le président de la Fédération interprofessionnelle des activités céréalières (Fiac).

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Involys: Erratum Final- Communiqué Gouvernance et Organisation

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.