Des chars destinés au Maroc en Ukraine : “Le Maroc mis devant le fait accompli par la Tchéquie” (ministère russe des AE)

Interrogée sur la "livraison de chars marocains à l’Ukraine", la porte-parole officielle du ministère russe des Affaires étrangères, Maria V. Zakharova, a déclaré que le Maroc n’avait jamais accepté ni décidé de transférer ces chars.

Maria V. Zakharova, porte-parole officielle du ministère russe des Affaires étrangères.

Des chars destinés au Maroc en Ukraine : “Le Maroc mis devant le fait accompli par la Tchéquie” (ministère russe des AE)

Le 17 avril 2023 à 16h48

Modifié 18 avril 2023 à 14h22

Interrogée sur la "livraison de chars marocains à l’Ukraine", la porte-parole officielle du ministère russe des Affaires étrangères, Maria V. Zakharova, a déclaré que le Maroc n’avait jamais accepté ni décidé de transférer ces chars.

Maria Zakharova répondait à une question sur "les chars marocains en modernisation en République tchèque, qui auraient pu se retrouver dans la zone de conflit en Ukraine".

"Selon les informations dont nous disposons, avant même le début de l’opération militaire spéciale russe, le Maroc avait conclu un contrat avec la société tchèque 'Excalibur Army spol' pour la modernisation d’un lot de 130 chars T-72B acquis en Biélorussie entre 1999 et 2001. Après l’exécution des travaux nécessaires, 56 chars ont été restitués au Royaume. Les 74 autres véhicules blindés ont été effectivement confisqués par la partie tchèque en vue de leur transfert ultérieur dans la zone de conflit en Ukraine. Les Marocains ont été confrontés à un fait accompli."

La responsable russe affirme que le Maroc n’a jamais accepté ni décidé de transférer ces chars.

"Nous considérons ce cas flagrant comme une autre preuve de la politique anti-russe hostile menée par les autorités tchèques, dans le cadre de laquelle Prague n’hésite pas à violer les normes fondamentales du droit international régissant le commerce des armes et à s’emparer de biens étrangers. Nous observons avec regret que l’expérience malheureuse de la Seconde Guerre mondiale se répète, lorsque les entreprises tchèques, faisant partie du complexe militaro-industriel de l’Allemagne nazie, ont inlassablement fourni des armes au Troisième Reich pour sa guerre contre l’URSS", a déclaré la porte-parole.

"Apparemment, l’histoire n’apprend rien à la direction actuelle de la République tchèque, qui est prête à transformer son pays en l’une des principales plateformes de production, de réparation et de modernisation du matériel militaire destiné au régime néonazi de Kiev. Les objectifs et les tâches du 'collectif occidental' sont tout à fait évidents : contribuer à la prolongation du conflit en Ukraine et causer un maximum de dommages à la Russie, même s’il faut combattre jusqu’au dernier Ukrainien", a-t-elle conclu.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “UPLINE OBLIG” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.