Tomates : dans le Souss, baisse de rendement et hausse des prix après la vague de froid

Le rendement des cultures de tomates dans le Souss est en chute après les baisses de température qu'a connues la région. Cette situation impacte les prix, qui ont largement augmenté. Plusieurs réunions au niveau régional sont prévues pour assurer l’approvisionnement du marché national, notamment à l’approche du mois de Ramadan.

Tomates : dans le Souss, baisse de rendement et hausse des prix après la vague de froid

Le 31 janvier 2023 à 18h10

Modifié 25 avril 2023 à 12h28

Le rendement des cultures de tomates dans le Souss est en chute après les baisses de température qu'a connues la région. Cette situation impacte les prix, qui ont largement augmenté. Plusieurs réunions au niveau régional sont prévues pour assurer l’approvisionnement du marché national, notamment à l’approche du mois de Ramadan.

La vague de froid qui sévit depuis quelques jours dans différentes régions du Royaume impacte négativement les cultures de tomates dans la région du Souss.

Le rendement en baisse...

"Le rendement est en baisse alors que les prix sont en hausse", apprend-on auprès d’une source de la Chambre d’agriculture Souss-Massa, confirmant les informations dévoilées par Médias24 dans un article précédent.

"Le rendement des cultures de tomates dans la région du Souss, qui couvre jusqu’à 90% des besoins nationaux, est en baisse", nous confirme une source de la Fédération interprofessionnelle marocaine de production et d’exportation des fruits et légumes (FIFEL). "Cette baisse est principalement due à la vague de froid qui sévit dans la région du Souss depuis quelques jours."

Pour éviter une pénurie et maintenir les prix à l’approche du mois de Ramadan, une réunion a été tenue le jeudi 26 janvier dernier à la Chambre d’agriculture Souss-Massa, en présence des professionnels du secteur (producteurs et exportateurs), du directeur de développement des filières de production au ministère de l’Agriculture, du directeur régional de l’Agriculture, du directeur régional de la Sécurité sanitaire des produits alimentaires et d’une représentante de Morocco Foodex.

La réunion a été consacrée au suivi de la production et de la commercialisation des tomates, dans le but d’identifier les obstacles auxquels se heurte la filière et d’assurer un équilibre entre le marché intérieur et les exportations.

... Et les prix en hausse

"Durant les vagues de froid, le rendement baisse généralement d’environ 70% à 80% par hectare" pour les cultures de tomates, indique notre source à la Chambre d’Agriculture.

"Dans la région du Souss, la superficie occupée par cette culture avoisine les 6.900 ha, avec ses diverses variétés. La tomate ronde reste la plus dominante, et s’étale sur 3.800 à 3.900 ha. Une partie de la production est dédiée au marché national, tandis que le reste est exporté."

"Lorsqu’elle a démarré vers les mois de septembre et octobre 2022, la saison se présentait plutôt bien. La production était élevée et les prix faibles. La tomate était vendue à des prix inférieurs de 60% à 70% par rapport au coût de revient, mais l’export a aidé le secteur à garder son équilibre."

"Le kilogramme de tomate coûtait environ 1,68 DH, sortie ferme", confirme la FIFEL. "Ce prix ne couvrait même pas le coût de production, qui s’élève à 4,20 DH/kg. Les agriculteurs vendaient donc à perte."

"La vague de froid qui sévit depuis quelques jours a réduit le rendement par hectare, poursuit notre source à la Chambre d’agriculture. La superficie dédiée à cette culture est restée la même dans la région, mais le rendement est plus long par rapport au début de la saison."

En temps normal, "on est sur une production allant d’une tonne à 1,5 tonne par jour de tomates rondes par exemple. Si l’on prend au moins 3.000 ha, nous sommes sur un minimum de 3.000 tonnes produites quotidiennement. La consommation locale s’élève à 1.100 tonnes, voire 1.200 tonnes par jour, et le reste est exporté".

"Avec la vague de froid, le rendement est passé à 300, voire 400 kg par jour. De plus, il y a une forte pression sur la région du Souss, puisque la production de tomates est à l’arrêt dans les autres régions du pays à cause des basses températures."

"Cette baisse de production s’est également répercutée sur les prix, qui sont passés à 4 ou 5 DH/kg, sortie ferme. L’agriculteur fait de son mieux pour vendre au prix de revient, mais à cause des intermédiaires, la tomate atteint plus de 10 DH/kg sur les marchés, c’est anormal. Le gouvernement et les ministères concernés doivent prendre les mesures nécessaires pour y mettre fin."

Inquiétudes pour le mois de Ramadan ?

Notre interlocuteur se montre en revanche rassurant sur l’approvisionnement pour le mois de Ramadan. "Certes, s’il y a une nouvelle vague de froid dans les prochaines semaines, l’impact sera visible sur la production, mais d’ici mars prochain, il y aura certainement des pluies. Les précipitations augmenteront le taux d’humidité, ce qui améliorera la maturité des tomates."

Une autre réunion est prévue le vendredi 3 février prochain à la Chambre d’Agriculture pour détailler le bilan de la campagne actuelle et présenter les prévisions pour les prochains mois, en tenant compte des conditions climatiques. L'objectif est de prendre les mesures nécessaires pour assurer un approvisionnement normal, notamment pour le mois de Ramadan.

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maroc Leasing: Erratum - ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 10 MAI 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.