Gladiator 2 : le blockbuster qui va faire exploser les recettes de tournage en 2023

Vingt ans après le tournage de Gladiator au Maroc, les équipes du réalisateur Riddley Scott sont en repérage à Ouarzazate en vue de tourner la deuxième partie du péplum aux cinq oscars. Doté d’un budget qui devrait atteindre 200 M$, ce nouvel opus permettra au Centre cinématographique marocain d’engranger au moins 300 millions de dirhams de dépenses de tournage au Maroc.

Gladiator 2 : le blockbuster qui va faire exploser les recettes de tournage en 2023

Le 8 janvier 2023 à 10h53

Modifié 8 janvier 2023 à 16h41

Vingt ans après le tournage de Gladiator au Maroc, les équipes du réalisateur Riddley Scott sont en repérage à Ouarzazate en vue de tourner la deuxième partie du péplum aux cinq oscars. Doté d’un budget qui devrait atteindre 200 M$, ce nouvel opus permettra au Centre cinématographique marocain d’engranger au moins 300 millions de dirhams de dépenses de tournage au Maroc.

En stand-by depuis plusieurs années, Gladiator 2, la suite du long métrage Gladiator devrait être tournée dans les prochains mois à Ouarzazate, pour être projetée en 2024 sur le grand écran.

Sachant que le premier opus avait été un véritable succès avec 460 M$ de recettes pour 103 M$ d’investissement, le choix du Maroc est une excellente nouvelle pour le Centre cinématographique marocain qui accorde les autorisations de tournage. Le CCM pourra ainsi démarrer l’année le premier semestre 2023 avec un niveau de recettes assurées plus important que celui de 2022.

"S’il reste encore à signer plusieurs contrats, le tournage devrait permettre d’engranger au moins 300 millions de dirhams, soit 30% du milliard de recettes réalisées durant l’année 2022", révèle une source fiable pour qui l’annonce du choix du Maroc va générer un "effet boule de neige" en termes de nouveaux tournages étrangers.

"Un tournage bienvenu dans la région de Ouarzazate qui vit une crise du tourisme"

Selon notre interlocuteur, le réalisateur Ridley Scott a dépêché une équipe  de repérage au Maroc pour préparer la pré-production du tournage qui devrait débuter au mois de mai et durer au moins quatre mois.

"A la différence du premier opus, qui avait été tourné dans trois pays (Royaume-Uni, Malte, Maroc), l’essentiel des scènes du futur tournage se fera à Ouarzazate. Une excellente nouvelle pour une région insuffisamment desservie au niveau aérien qui n’a pas vraiment profité de la reprise du tourisme", se félicite notre source qui s’attend à des recettes conséquentes pour le Maroc, notamment pour la région (hotellerie, restauration, transport, artisans, figurants, employés divers ...).

"Des milliers de figurants vont être embauchés pendant plusieurs mois"

Une véritable aubaine sachant que ce projet de péplum va employer de nombreux professionnels du cinéma comme lors du tournage de Gladiator 1. En effet, les scènes de bataille avaient nécessité pas moins de 10.000 figurants en costumes de l'époque romaine.

"En dehors des scènes en plein air, le tournage de Gladiator 2 devrait avoir lieu dans les studios Atlas de Ouarzazate, près des contreforts du Haut Atlas où ont été tournés Lawrence d’Arabie mais aussi Gladiator 1, qui est considéré dans le monde entier comme l’un des péplums les plus réussis de l’histoire du cinéma", explique notre source qui s’attend à retrouver au casting du film de grandes stars comme Joaquin Phoenix ...

"Le CCM peut atteindre 2 milliard de dirhams de recettes dès 2023"

Selon notre interlocuteur, Gladiator 2, qui sera le dernier grand projet cinématographique du réalisateur américain, va faire une publicité extraordinaire au Maroc, en remettant au goût du jour les péplums des années 60 à grand succès qui font travailler des milliers de personnes et cartonnent au box-office.

"Entre la hausse de l’aide financière aux productions audiovisuelles étrangères et l’annonce de ce tournage qui constitue un événement mondial, il est évident qu'une nouvelle réussite en salles de ce blockbuster sera suivie de nombreux tournages étrangers de séries et de longs métrages au Maroc, ce qui permettra au CCM d’engranger 2 milliards de dirhams de recettes à partir de fin 2023, soit doubler les recettes de 2022", conclut notre source.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Wafabail: Nomination de M. Karim IDRISSI KAITOUNI

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Conférence de presse de la coordination syndicale du secteur de la santé