Les dépenses de compensation passent la barre des 30 MMDH à fin novembre (TGR)

| Le 12/12/2022 à 16:46
Les recettes progressent au même rythme que les dépenses à fin novembre. Les dépenses de compensation poursuivent leur hausse et progressent de 169% à fin novembre. La barre des 30 MMDH est franchie. Le déficit budgétaire global s’affiche à 41,7 MMDH, en baisse de 27,3% par rapport à la même période l’an dernier.

La Trésorerie générale du Royaume a publié son bulletin mensuel sur la situation des charges et des ressources du Trésor à fin octobre 2022.

Dans les grandes lignes, les recettes ordinaires progressent désormais au même rythme que les dépenses. A fin novembre, elles augmentent de 14,5% par rapport à fin novembre 2021, à 262,5 MMDH.

Concernant les recettes non fiscales, elle étaient à 27,33 MMDH à fin novembre 2022 contre 31,7 MMDH une année auparavant, en baisse de près de 14%. Les recettes de monopoles et de participations ont progressé de 20,3% et atteignent 11,7 MMDH à fin novembre.

Elles ont été versées notamment par l’OCP (6,5 MMDH contre 4,1 MMDH), l’Agence de la conservation foncière (2,9 MMDH contre 3 MMDH), Maroc Telecom (786 MDH contre 659 MDH) et Bank Al-Maghrib (672 MDH contre 954 MDH).

Les dépenses ordinaires, quant à elles, progressent de 14,2% à 265,5 MMDH, poussées notamment par l’explosion des dépenses de compensation, en progression de 169% d’une année sur l’autre. Elle franchissent la barre des 30 MMDH. Ainsi, à fin novembre 2022, 50,8% de ces recettes ont été consacrées aux dépenses de personnel, 24,1% aux dépenses de matériel, 10,5% aux intérêts de la dette et 11,7% aux émissions de la compensation.

Le Trésor accuse à fin novembre un déficit budgétaire de 41,7 MMDH, en retrait de 27,3% par rapport à la même période l’an dernier, où il atteignait 57,5 MMDH.

Ci-dessous, le détail de l’évolution des recettes et des dépenses brutes du Trésor :

lire aussi
  • | Le 2/2/2023 à 17:07

    IPO : de hauts cadres relatent leur expérience face aux défis de la communication

    Dans le cadre d’une conférence sur la réputation financière, organisée par l’agence Bonzaï, plusieurs cadres de sociétés cotées ont fait part des challenges qu’ils ont dû relever dans leur communication. Le PDG de Cosmos Electro, Fahd Bennani, revient notamment sur l'IPO avortée de l'entreprise, à la suite d'un litige juridique concernant l'un de ses points de vente.
  • | Le 1/2/2023 à 14:01

    Pourquoi les crédits de trésorerie ont-ils connu une forte hausse en 2022 ?

    En 2022, l’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 16% à 262 MMDH. Une hausse notable et multifactorielle, selon une source du secteur bancaire.
  • | Le 31/1/2023 à 17:15

    Les raisons de la hausse du cash en circulation en 2022

    L'année dernière, le cash en circulation a atteint 355 MMDH. La monnaie fiduciaire représente désormais près de quatre fois la taille du déficit de liquidité bancaire, estimé à 89,1 MMDH fin 2022. Selon Bank Al-Maghrib, différents facteurs comme l'inflation ou encore la forte hausse des transferts des MRE sont en cause.
  • | Le 31/1/2023 à 9:38

    Le crédit bancaire progresse de 75 MMDH en 2022, les créances en souffrance augmentent

    En 2022, l’encours des crédits bancaires a progressé de 7,6% par rapport à l’année précédente.
  • | Le 30/1/2023 à 16:16

    Qui contrôle les principales banques commerciales au Maroc ?

    En fin d'année, le paysage bancaire a évolué avec la prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom. Voyons comment se répartit désormais le capital des principales banques commerciales du pays. Infographie.
  • | Le 23/1/2023 à 13:46

    En 2022, les dépenses de compensation ont atteint 42 MMDH

    Le Trésor a connu l’an dernier une amélioration de ses recettes, alors que les dépenses de compensation ont presque doublé par rapport à 2021. Le déficit budgétaire global demeure assez stable à 69,5 MMDH.