χ

Le système de gestion d'eau à Figuig reconnu patrimoine agricole mondial par la FAO

La FAO vient de reconnaitre officiellement cinq nouveaux sites comme Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) parmi lesquels les Ksour de Figuig où se conjuguent du pastoralisme et de l’agriculture par une communauté ancestrale.

Le système de gestion d'eau à Figuig reconnu patrimoine agricole mondial par la FAO

Le 5 novembre 2022 à 10h55

Modifié 7 novembre 2022 à 8h20

La FAO vient de reconnaitre officiellement cinq nouveaux sites comme Systèmes ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) parmi lesquels les Ksour de Figuig où se conjuguent du pastoralisme et de l’agriculture par une communauté ancestrale.

Ces sites ont été désignés lors d’une réunion du Groupe scientifique consultatif sur les SIPAM réuni à Rome cette semaine (2-4 novembre), quelques jours seulement après que le programme-phare de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a célébré son vingtième anniversaire, annonce un communiqué publié le vendredi 4 novembre.

Selon les critères de sélection, les sites doivent revêtir une importance mondiale, présenter une valeur en tant que biens publics, favoriser la sécurité alimentaire, la sécurité des moyens de subsistance, l’agrobiodiversité, les systèmes de connaissances, les valeurs sociales et la culture, et constituer des paysages remarquables.

Pour le cas du Maroc, la FAO explique "le Système ingénieux du patrimoine agricole mondial (SIPAM) de Figuig qui relie les municipalités voisines de Figuig et Abbou Lakhal, dans l’est du Maroc, est remarquable par la trame de liens qu’il tisse entre des communautés de pasteurs et d’agriculteurs.

"Abbou Lakhal est doté de vastes pâturages sur lesquels des communautés nomades pratiquent le pastoralisme depuis des siècles. Ces populations ont toujours pratiqué des échanges avec les agriculteurs de Figuig, lesquels ont aménagé des cités d’architecture raisonnée, appelées Ksour, construites sur des contreforts proches d’oasis, poursuit la FAO dans sa description.

"Ce système comprend une agrobiodiversité de gamme étendue qui, en conjuguant notamment l’élevage d’ovins avec la culture d’une variété endémique de palmier dattier, entretient les moyens de subsistance des agriculteurs et des pasteurs. Les échanges commerciaux entre les deux communautés, et les accords qu’elles ont conclus, leur ont permis de compenser et de lisser les variations dans les rendements des cultures et les disponibilités fourragères, afin de pérenniser au mieux leurs moyens de subsistance.

"Les ressources en eau et celles des potagers d’oasis sont entretenues de manière durable et réparties entre les communautés par le biais d’une gestion collective ayant les droits coutumiers pour base. Le SIPAM de Figuig est depuis longtemps considéré comme l’une des oasis les plus remarquables du pays, où les traditions locales ont survécu à la colonisation et garanti la survivance de communautés au milieu du désert depuis l’époque du commerce transsaharien, pour lequel cette oasis était une étape incontournable".

Les quatre autres SIPAM reconnus par la FAO concernent un système ancestral associant sylviculture et myciculture dans l’est de la Chine, un système agroforestier traditionnel reposant sur la polyculture dans la péninsule du Yucatan au Mexique, un système agroalimentaire de montagne divers et polyvalent dans le nord-ouest de l’Espagne, et un système agroécopastoral centré sur le buffle de la zone humide de Thale Noi dans le sud de la Thaïlande.

Par cet ajout à la liste des systèmes du patrimoine agricole mondial, le réseau mondial des systèmes du patrimoine agricole compte à présent 72 systèmes dans 23 pays du monde.

REPORTAGE. Figuig, le patrimoine contesté (1/2)

REPORTAGE. Figuig, une ville délaissée (2/2)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Communiqué de presse,Indicateurs semestriels

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.