Les délais de paiement se sont allongés en 2020, surtout dans les TPE des services

| Le 17/10/2022 à 16:34
L’Observatoire des délais de paiement a publié ses observations de l’année 2020, notamment dans le monde de l’entreprise privée. Les indicateurs se sont dégradés, tant sur les délais clients que fournisseurs. En moyenne, un quart des entreprises règlent leurs factures en plus de 120 jours, et plus d’un tiers recouvrent leurs créances commerciales en plus de 120 jours.

Le 14 octobre, l’Observatoire des délais de paiement, rattaché au ministère de l’Economie et des finances, a livré son second rapport sur l’évolution des délais, notamment concernant le secteur privé durant l’année 2020.

D’après les observations et chiffres de Bank Al-Maghrib (BAM) qui a analysé l'évolution des délais de paiement des entreprises privées, il ressort que les délais se sont rallongés en 2020, dans un contexte de crise.

En 2020, la part des entreprises qui paient dans les délais réglementaires a baissé

Les chiffres de la Banque centrale ont fait ressortir une dégradation des délais de paiement en 2020. En moyenne, les délais de paiement fournisseurs ont atteint 123 jours d’achat (moyenne de jours de facilités obtenues auprès de ses fournisseurs, ndlr). La moyenne globale des délais clients, quant à elle, s’affiche à 193 jours de chiffre d’affaires (nombre de jours attendus par les entreprises pour espérer récupérer leurs créances commerciales, ndlr). A noter que, concernant ces délais, la durée réglementaire est de 60 jours, et que le délai pouvant être consenti est de 90 jours.

Concernant les délais de paiement fournisseurs, en 2020, 59% des entreprises réglaient leurs factures en moins de 60 jours. Il s’agit toutefois d’une dégradation par rapport à l’année 2017 où 64% des entreprises réglaient leurs factures en deçà d’une durée de deux mois. En outre, la part des entreprises réglant leurs factures en plus de 120 jours est passée de 21% en 2017 à 26% en 2020.

Parallèlement, concernant les délais de paiement clients, la part des entreprises qui, en moyenne, mettaient plus de 120 jours à régler leurs factures est passée de 32% en 2017 à 36% en 2020.

Les délais de paiement clients explosent dans les TPE

Les chiffres de BAM traitent également de l’impact des délais de paiement clients par type d’entreprises, qu’elles soient grandes, moyennes ou petites. Concernant les créances clients, les TPE ont été les plus exposées à l’allongement des délais de paiement en 2020. Par rapport à 2019, les délais de recouvrement des créances clients des TPE se sont accrus de 68 jours, atteignant 201 jours de chiffre d’affaires. Ceux des grandes entreprises, par exemple, ne se sont accrus que de 11 jours. Quant à ceux des PME, ils ont progressé de 37 jours par rapport à 2019, atteignant 118 jours de chiffre d’affaires.

Les délais fournisseurs se sont également rallongés pour l’ensemble des catégories d’entreprises. Dans les TPE et les PME, ils ont connu des hausses respectives de 27 jours et 24 jours pour atteindre 123 et 126 jours d’achats. Les grandes entreprises ont vu également l’indicateur se rallonger de 21 jours, atteignant 136 jours d’achat.

Hausse des délais clients dans les secteurs pénalisés par la crise

Le secteur des services en général a été lourdement impacté par la hausse des délais clients. Il a connu un accroissement de 99 jours par rapport à 2019, pour s’établir à 275 jours de chiffre d’affaires en moyenne. Cela a notamment été poussé par différentes branches : les « activités de location et location-bail », les « activités de conseil et de gestion » ainsi que les « activités des agences de voyages ». Ces secteurs ont été lourdement pénalisés par la fermeture des frontières et le confinement.

Le secteur des « industries manufacturières » est également l’un des plus affectés, après les services et le secteur des « transports et entreposage ». Ce dernier a connu une hausse de 85 jours des délais clients, à 212 jours de chiffre d’affaires en moyenne. Les industries manufacturières ont connu, entre 2019 et 2020, une hausse de 72 jours de ses délais clients pour atteindre un total de 247 jours de chiffre d’affaires en moyenne.

La situation nette prêteuse des entreprises marocaines s’est aggravée 

Les délais de paiement fournisseurs se sont également rallongés en 2020, et ce, dans la majorité des secteurs d’activité. Cela s’est notamment accentué dans le secteur « Hébergements et restauration », où le délai moyen a progressé de 37 jours par rapport à 2019. La moyenne dans ce secteur se situe, en 2020, à 10 jours d’achats. Les entreprises du secteur des services ont été les deuxièmes plus impactées, avec une hausse de 35 jours en moyenne par rapport à 2019, à 150 jours d’achats.

Les délais fournisseurs les plus longs sont observés dans le secteur de l’industrie manufacturière, où les entreprises règlent leurs factures autour d’une moyenne de 165 jours d’achat, en hausse de 28 jours par rapport à 2019.

In fine, en 2020, les entreprises marocaines affichent un besoin de trésorerie, qui se traduit par un solde positif (différence entre délais clients et délais fournisseurs, ndlr).

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 13/6/2024 à 18:18

    Aradei Capital nous explique les dessous du rachat du capital d'Akdital Immo

    Actionnaire majoritaire à 51% d'Akdital Immo, Aradei Capital a annoncé racheter les 49% restants. Le management du groupe esquisse les contours de cette acquisition à venir.
  • | Le 13/6/2024 à 12:52

    Aïd al-Adha : Bank Al-Maghrib prend des mesures préventives pour assurer l’approvisionnement des GAB

    En prévision de la forte demande de monnaie durant Aïd al-Adha, qui coïncide cette année avec un week-end prolongé, Bank Al-Maghrib a annoncé, ce jeudi 13 juin, avoir mis en place des mesures préventives pour garantir l’approvisionnement des guichets automatiques bancaires (GAB) dans tout le Royaume.
  • | Le 13/6/2024 à 12:34

    Bank of Africa lance une émission d’obligations subordonnées d’un montant d’un milliard de dirhams

    L’objectif de cette opération est de se conformer aux exigences règlementaires et de financer le développement organique de la banque au Maroc et à l’international.
  • | Le 12/6/2024 à 10:02

    Aradei Capital va acquérir le reste du capital d’Akdital Immo pour 268 MDH

    Après sa prise de participation dans le capital d’Akdital Immo à hauteur de 51% en janvier 2022, Aradei Capital est en voie d’acquérir les participations des deux co-fondateurs, à savoir Akdital (31,85%) et BFO Foncière (17,15%).
  • | Le 11/6/2024 à 15:29

    Plan d'épargne en actions : ce qu'il faut savoir sur cet intéressant produit d'épargne

    Le 10 juin, Red Med Securities a lancé son offre Plan d'Epargne en Actions. L'occasion de revenir sur ce produit d'épargne qui existe depuis plus de 10 ans mais reste encore méconnu du public. Quels sont ses avantages, ses plafonds, ses modalités d'investissement ? Voici ce que l'on sait.
  • | Le 10/6/2024 à 16:52

    CIH Bank clôture une émission d'un milliard de dirhams

    CIH Bank a clôturé une émission obligataire subordonnée par placement privé auprès d’investisseurs qualifiés, pour un montant global d’un milliard de dirhams.